L’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC) a récemment reçu à Libreville, une délégation de Seed Project. Les deux parties ont évoqué la possibilité d’un partenariat en vue de favoriser la détection précoce des talents et l’encadrement des jeunes leaders dans le basket.

L’ONDSC et Seed Project souhaitent nouer un partenariat pour la détection et l’encadrement des jeunes dans le basket. © Facebook

 

Dans le creux de la vague depuis plusieurs années, le basket national pourrait sortir de sa tiédeur. Une lueur d’espoir entrevue après la récente rencontre à Libreville, entre les responsables de l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC) et de Seed Project.

Les échanges ont porté sur la mise en place d’un partenariat gagnant-gagnant entre les deux institutions, en vue de favoriser la détection précoce des talents et l’encadrement des jeunes leaders capables d’impacter positivement leur environnement à travers le basket.

Les deux parties ont convenu de se rencontrer dans un proche avenir pour approfondir les discussions. L’ONDSC a rassuré ses interlocuteurs sur sa disponibilité à soutenir et accompagner toutes les initiatives visant à développer le sport au Gabon. Cette rencontre est intervenue dans le cadre du lancement de la phase pilote de l’installation prochaine de Seed Project au Gabon.

La structure a lancé, en 2002, la première académie d’étudiants-athlètes de basket-ball en Afrique. Elle utilise l’éducation et le basket-ball pour former la prochaine génération de dirigeants africains. Chaque semaine au Sénégal, Gambie et États-Unis, Seed Project s’occupe actuellement 2000 jeunes avec des programmes de développement scolaire, sportif et leadership. Elle forme également des entraîneurs de basket-ball pour les jeunes à travers l’Afrique.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW