Après 32 ans de présence au Gabon, BNP-Paribas, l’ancien actionnaire majoritaire de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), devrait quitter le pays d’ici quelques mois.

BNP-Paribas, l’ancien actionnaire majoritaire de la Bicig, devrait quitter le Gabon d’ici quelques mois, laissant la place à un repreneur Gabonais. © D.R.

 

L’annonce officielle de ce départ a été faite lors du Conseil d’administration du 18 janvier 2019, présidé par Etienne Guy Mouvaga Tchioba. En novembre 2016, les responsables de BNP-Paribas indiquaient qu’elle quitterait le Gabon dès qu’un «repreneur sérieux» se sera manifesté pour la reprise de ses parts au sein de la Bicig.

Des négociations menées en mars et avril 2016 avec la banque marocaine Attajiwarfa Bank, repreneur de l’Union gabonaise de banque (UGB), n’avaient pas donné des résultats escomptés. Entre temps, le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) était entré dans la course. Il a acquis les 47% de parts que détenait BNP-Paribas.

Avec ce départ annoncé au courant de cette année 2019, sans une date précise, ce sera l’épilogue d’un chapitre entamé en 2016. Le Fonds gabonais d’investissements stratégiques est devenu l’actionnaire majoritaire de la Bicig, tandis que l’Etat arrive en seconde position avec 26,2 % de parts, suivi des privés (26 %). Reste à savoir quel devrait être le nouveau visage de la Bicig après la nouvelle configuration de l’actionnariat.

 
 

3 Commentaires

  1. Desiré dit :

    Il n y a qu à faire comme pour la seeg.

  2. le nouveau dit :

    plaisanterie de mauvais gout

  3. Ikobey dit :

    Tout continue à se déliter inexorablement!
    à qui le tour ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW