Grâce aux efforts de conservation menés à travers le monde, neuf espèces menacées pourraient connaître un répit en 2019. Parmi celles-ci figurent les baleines à bosse dont la population au large du Gabon et de Madagascar a grimpé de 70 à 90 %.

Les baleines à bosse se porteront mieux en 2019. © D.R.

 

Une bonne nouvelle pour les protecteurs et défenseurs de la nature. Une liste de neuf espèces menacées dont la situation devrait s’améliorer cette année vient d’être établie par des scientifiques associés à l’ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS).

Parmi ces espèces figurent les baleines à bosse, dont la population au large du Gabon et de Madagascar a grimpé de 70 à 90 %, les tigres de Thaïlande, les tortues étoiles de Birmanie, les jaguars, les très célèbres bisons d’Amérique, le marabout Argala, le crapaud Nectophrynoides asperginis, le mégapode maléo et l’ara du Guatemala,

Dans la perspective de l’élargissement et de la pérennisation de cette liste, le WCS s’est fixé un horizon des plus ambitieux pour 2020. Elle entend préserver les zones sauvages les plus étendues de la planète, et donner la priorité aux seize régions du globe abritant plus de 50 % de la biodiversité mondiale.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW