Admis à faire valoir ses droits à la retraite, Jean-François Ollivier quitte son poste de directeur général de Bolloré au Gabon, après 15 ans passés dans le pays. Le 8 mai à Libreville, l’ancien dirigeant a passé le témoin à l’Ivoirien Serge Agnero.

L’ancien directeur général du Groupe Bolloré Gabon lors de ses adieux, le 8 mai 2019. © Gabonreview

 

Le nouveau directeur du Groupe Bolloré Gabon, Serge Agnero et les invités à la cérémonie passation de charges, le 8 mai 2019. © Gabonreview

La représentation du groupe Bolloré au Gabon vient de changer de tête. Porté à ce poste en 2015, Jean-François Ollivier a été admis à faire valoir ses droits à la retraite. La cérémonie de passation des charges avec son successeur, s’est tenue le 8 mai à Libreville, en présence du directeur général adjoint du groupe Bolloré zone Afrique, Philippe Labonne, et des autorités gabonaises.

Tout au long de ses 15 années passées au Gabon, le nouveau retraité a permis au Groupe Bolloré accroître ses activités, à travers plusieurs investissements et actions. Parmi ceux-ci, l’on peut citer l’acquisition par Bolloré, pour une gestion de 30 ans, du port international d’Owendo construit par Olam. Ou encore, la création, il y a plus d’un an, d’un hub logistique à Lastourville, dans l’Ogooué-Lolo.

Fonctionnel depuis novembre 2018, ce hub d’une surface de 14 000 m² permet de stocker, gérer et transporter du bois transformé par les sociétés forestières implantées dans la ville de Wongo, jusqu’au terminal à conteneurs d’Owendo. Selon Philippe Labonne, tous ces efforts ont permis «de faire du Gabon une zone stratégique et une destination attractive dotée d’un port compétitif en Afrique», a estimé.

Des efforts que le nouveau patron de Bolloré Gabon entend poursuivre. En effet, Serge Agnero envisage de «participer pleinement à la diversification de l’économie gabonaise, en mettant en place des solutions logistiques permettant aux différents acteurs de commercer de par le monde à travers l’importation et l’exportation».

Ancien directeur général de Canal+ Afrique, Serge Agnero, de nationalité ivoirienne, dit avoir une «bonne expertise et une connaissance avérée de l’Afrique dans les domaines variés tels que l’agrobusiness la grande distribution».

Créé en 1822, le groupe Bolloré figure parmi les 500 plus grandes compagnies mondiales. Côté en Bourse, il est toujours contrôlé majoritairement par la famille Bolloré. Le groupe occupe aujourd’hui des positions fortes dans les secteurs du transport et la logistique, des médias et de la communication, des solutions de stockage d’électricité.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW