Auteur d’actes de trafic, faux et usage de faux et braquage enregistrés à Libreville, Patrick Kassa, Gabonais âgé de 20 ans a été arrêté le 7 février par les éléments de la gendarmerie à Libreville.

Patrick Kassa a été arrêté le 7 février par les éléments de la gendarmerie à Libreville. © Capture d’écran/Gabon 1ère

 

Les éléments de la gendarmerie ont mis la main sur Patrick Kassa, le 7 février à Libreville. Ce jeune gabonais de 20 ans est accusé d’avoir perpétré des actes de braquages sur les sujets ouest-africains, propriétaires d’échoppes et dépôts de boissons ; comme en témoigne l’une de ses victimes sous anonymat.

«Il est venu il y a trois jours dans mon dépôt de boisson fumant une cigarette. Il m’a dit qu’il connaissait un endroit où je pouvais me ravitailler en boissons à moindre coût. Voyant la proposition, j’ai pris 250.000 francs CFA sur moi et je lui ai suggéré de m’accompagner. Arrivant dans une ruelle non bitumée, il a sorti une arme et l’a pointée sur moi me demandant de lui donner la somme d’argent que je détenais. Ce que j’ai fait sans résistance».

Outre ces actes, Patrick Kassa est également accusé de faux et usage de faux. Le jeune homme détenait notamment l’uniforme de la gendarmerie en plus d’avoir falsifié une carte professionnelle de gendarme ainsi qu’un document d’accès à la présidence de la République. Ces documents lui ont permis de prendre en location un véhicule de marque Hyundai break, dans une agence de location des voitures. C’est avec ce véhicule qu’il a tenté de fuir avant d’être rattrapé à Kango.

Patrick Kassa est connu des services de la gendarmerie. Il a été libéré de la prison centrale de Libreville il y a deux mois, après y avoir passé 6 mois pour des faits similaires. Détenu actuellement dans les locaux de la gendarmerie, Patrick Kassa devrait être présenté devant le parquet pour répondre de ses actes conformément à la loi.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW