Selon le rapport d’exécution budgétaire pour le compte du troisième trimestre 2019, publié par la direction générale du budget et des finances publiques, le montant total des recettes du budget de l’État a atteint 1 455,1 milliards de francs CFA au 30 septembre 2019, soit un taux de réalisation de 69%.

Les recettes du budget de l’État s’établissent à 1 455,1 milliards de francs CFA, au troisième trimestre 2019. © D.R.

 

Les recettes du budget de l’État s’établissent à 1 455,1 milliards de francs CFA au troisième trimestre 2019, soit un taux de réalisation de 69% par rapport à la loi de finances de l’année. Comparées à la même période en 2018 (1 334,7 milliards de francs CFA), les recettes recouvrées sont en augmentation de 120,4 milliards de francs CFA, soit 9%. Selon le ministère de l’Économie, ce niveau est lié aux performances enregistrées dans la mobilisation des recettes fiscales, supérieur à celui enregistré au troisième trimestre de l’année précédente.

Le montant des recettes fiscales encaissées à la fin du troisième trimestre 2019 s’élève à 897,3 milliards de francs CFA (y compris les recettes affectées), soit 67,5% de réalisation par rapport aux prévisions initiales de 1 330,2 milliards de francs CFA. Ces recettes enregistrent une augmentation de 127,1 milliards de francs CFA, comparativement à la même période en 2018. Cette augmentation est principalement due aux performances de l’impôt sur les sociétés et des recettes douanières.

Les recettes non fiscales, quant à elles, ont été recouvrées à hauteur de 517,5 milliards de francs CFA, soit une baisse de 21,8 milliards de francs CFA par rapport au résultat obtenu un an plus tôt. Cette contreperformance est tributaire du faible recouvrement des recettes diverses non fiscales (33,5%) et des revenus des participations de l’Etat (15,6%), par rapport à l’exercice antérieur.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW