A l’occasion de la célébration de la fête du travail, le 1er mai 2019 à Libreville, la direction générale de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) a exhorté le personnel à s’approprier les valeurs de l’entreprise, pour un management de qualité orienté vers la performance.

Le directeur général de la Caistab, Luther Steeven Abouna Yangui, invitant l’ensemble du personnel à rompre avec toutes les pratiques anciennes peut flatteuses qui déteignent la crédibilité de l’entreprise. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Les employés de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) ont célébré la fête du travail, le 1er mai, à Libreville, sous le thème «Le dialogue social effectif dans un monde en pleine mutation». A cette occasion, le directeur général, Luther Steeven Abouna Yangui, a invité l’ensemble du personnel à rompre avec toutes les pratiques anciennes, peu flatteuses, qui décrédibilisent l’entreprise. Ils doivent tous faire partie d’une équipe dédiée à la défense des intérêts de la Caistab, pour assurer sa croissance.

«Je vous exhorte à examiner, constater, réfléchir, proposer, et vous impliquer dans la recherche des voies judicieuses pour opérer dans la sérénité et au bénéfice de tous une réorganisation de la Caistab. Parce que vous en connaissez mieux que quiconque les arcanes et les profondeurs de son historique. Vous disposez de plusieurs cadres de discussion, notamment le comité du dialogue permanent nouvellement mise en place», a indiqué Luther Steeven Abouna Yangui.

Le délégué du personnel, Obame Meye, n’a pas manqué de présenter à la direction générale, les préoccupations de ses collègues. Ce dernier a insisté sur le besoin de plus d’équité, l’amélioration des conditions de travail, la mise en place d’un véritable plan de carrière et de formation, une meilleure circulation de l’information et une synergie entre le siège et les délégations provinciales.

Tout en estimant que ces revendications sont légitimes, le directeur général a indiqué qu’un management de qualité, orienté vers la performance, ne peut éclore que dans un contexte social favorisant l’épanouissement des travailleurs. «L’atteinte de nos objectifs doit être précédée d’une véritable cohésion sociale dont vous serez les premiers acteurs. Chacun de vous est un maillon de cette chaîne de valeur et chaque maillon est indispensable à la mise en œuvre de notre noble mission», a déclaré Luther Steeven Abouna Yangui.

Il a rappelé à ses collaborateurs que la sauvegarde de leurs acquis, la matérialisation de leurs attentes et la pérennité des activités de l’entreprise sont assujetties à leur engagement collectif, au respect des règles de gestion et de la hiérarchie. Au cours de cette manifestation, 68 agents ont été décorés : 63 ont reçu une médaille bronze, 4 une médaille d’argent et le plus capé une médaille en or.

 
 

1 Commentaire

  1. Plantain dit :

    Quel café ? Quel cacao ?
    A oui bien sur, reste le pétrole, mais on n’a pas besoin d’eux pour cela, c’est déjà suivi par plusieurs autres ministères, mais pourtant ils ponctionnent dedans pour tous bien vivre.
    Cette institution est à démanteler en urgence, je dirai même institution à dépecer entièrement en s’assurant d’avoir la SOVOG/Averda de bien venir enlever les ordures.
    Ces gens ne sont que des parasites avec de très gros salaires.
    Ce DG “Luther Steeven” est un simple bouffon, de surcroit un goujat bien graisseux, à qui on a donné une grosse assiette bien remplie pour manger. Effectivement aussi, on s’aperçoit qu’il à manqué sa vocation de cireur de chaussures.
    Des vrais économies, voici un endroit ou on peut en faire de très grosses. Beaucoup, beaucoup de graisse à la CAISTAB, bien plus qu’avec les bourses des élèves.
    Commentaire risque de ne pas passer car la Caistab sponsorise ce site…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW