Le Gabon s’est incliné (36-17) le 20 janvier, lors du premier match du second tour de la Coupe d’Afrique des nations de handball. Les Panthères doivent obligatoirement s’imposer face à la République démocratique du Congo, le 22 janvier, pour espérer se qualifier pour le mondial de handball 2021,  prévu en Égypte.

Le Gabon a été atomisé par l’Egypte au second tour de la Can de handball le 20 janvier 2020. © D.R.

 

Les Panthères du Gabon se sont inclinées (36-17), le 20 janvier, à Radès, en Tunisie, face à l’Égypte lors du premier match du second tour de la Coupe d’Afrique des nations de handball.

Après avoir terminé 2e en phase de poule derrière l’Angola, les Panthères étaient tombées sur le vice- champion d’Afrique. Face à la nation la plus titrée d’Afrique, les coéquipiers de Yannick Aubyang Aubame n’ont pas pu faire le poids, en dépit des certaines bonnes fulgurances affichées tout au long de la partie.

Menée par son maître à jouer Ali Zein, meilleur joueur de la CAN 2018, l’Égypte a pris le dessus sur le Gabon dès l’entame du match. À la fin du premier quart d’heure, le Gabon était mené par sept points d’écart (11-4). Galvanisés par cette avance, les Égyptiens ont creusé l’écart à la pause (20-7) avant de s’imposer finalement (36-17).

Bien que battues, les Panthères gardent tout de même un brin d’espoir pour la qualification au mondial. Seulement, l’équipe gabonaise doit obligatoirement s’imposer face à la République démocratique du Congo (RDC) le 22 janvier. Cette rencontre est d’une grande importance, d’autant qu’elle permettra au vainqueur de décrocher son ticket pour la qualification au prochain mondial de handball, prévu en 2021 en Égypte.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW