La diplomatie active du président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) auprès de ses pairs, présage de l’imminence d’un sommet des chefs d’État de la communauté.

Vers un sommet extraordinaire conjoint CEEAC/Cemac. © D.R.

 

La perspective d’un sommet conjoint entre la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) et la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) se précise. En moins d’un mois, des émissaires du président de la République du Cameroun par ailleurs président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale(Cemac) ont été envoyés auprès des présidents Ali Bongo Ondimba, Téodoro Obiang Nguema et Denis Sassou Nguesso. Si aucune information n’a filtré sur le contenu du message de Paul Biya à ses pairs, des sources concordantes assurent l’imminence de la tenue d’un sommet extraordinaire des chefs d’État à Yaoundé au Cameroun.

L’initiative du président camerounais intervient peu après celui d’Ali Bongo, président en exercice de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC). Ses émissaires ont parcouru les 11 pays de cette communauté pour remettre aux chefs d’État les rapports de la réforme de la CEEAC. L’objectif d’un sommet conjoint entre les dirigeants de ces deux espaces d’intégration régionale vise à la rationalisation de ces deux institutions dont la vocation à terme est de parvenir à une fusion.

Lors du 14e sommet de la Cemac tenue le 24 mars 2019, sous la présidence du président tchadien Idriss Déby Itno, le président Paul Biya avait informé l’organisation de la tenue d’un sommet extraordinaire conjoint CEEAC/Cemac. L’objectif de cette rencontre est d’accélérer le processus de rationalisation des communautés économiques régionale d’Afrique centrale, à travers l’harmonisation des politiques, dont l’échéance est fixée à l’horizon 2023.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW