Situé à Kinguélé dans le 3e arrondissement de Libreville, le centre d’accueil Le bon samaritain a reçu, le 24 décembre, une dotation pour lui permettre de bien passer les fêtes de fin d’année.

Photo de famille après la remise de dons au centre Le bon samaritain, le 24 décembre 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

Dans le cadre de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), Huawei Gabon a apporté un peu de chaleur aux pensionnaires du centre d’accueil Le bon samaritain. Le 24 décembre, la structure située à Kinguélé, dans le 3e arrondissement de Libreville, a reçu un important don dans le cadre des fêtes de fin d’année.

Denrée alimentaires, jouets, outils… ont constitué l’essentiel de cette dotation. «Ce don représente notre participation dans le cadre des fêtes de fin d’année au sein cette structure sociale. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de notre politique RSE», a déclaré le patron de Huawei Gabon. Xiao Yunhua a affirmé son intention de pérenniser cette action, promettant revenir l’année prochaine.

La responsable du centre d’accueil s’est réjouie du geste de Huawei Gabon. «Nous remercions cette entreprise pour ce geste salvateur à l’endroit de nos pensionnaires, en cette période de Noël. Cela nous touche énormément. Nous espérons cela ne sera pas un simple feu de paille et que cette initiative se poursuivra», a indiqué Otandault Barro.

Le centre d’accueil Le bon samaritain héberge une trentaine d’orphelins. La structure accueille quotidiennement des nécessiteux, veuves et personnes du troisième âge. Otandault Barro a saisi cette occasion pour lancer un cri à Huawei Gabon et autres potentiels bienfaiteurs, sur les difficultés rencontrées au quotidien par le centre. «Nous ferons de notre mieux pour vous aider», a promis Xiao Yunhua.

Avant Le bon samaritain, Huawei Gabon était au Centre d’accueil pour enfants en difficulté sociale (Capeds) à Angondjé, dans le 2e arrondissement. Le partenaire de Gabon Telecom y a également procédé à une importante remise de dons.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW