Dès ce vendredi 22, jusqu’au samedi 23 février prochain, la salle de spectacle de l’Institut français du Gabon (IFG) à Libreville accueille une troupe de 50 jeunes pensionnaires des orphelinats La Maison de l’espérance et SOS Mwanas pour la première représentation de la comédie musicale «Il suffit d’y croire».

La troupe des 50 jeunes artistes promet “un spectacle du rire et des pluers”, le 22 et 23 février 2019 à l’IFG (Libreville). © Gabonreview

 

«1h15 de pur délice, rythmée par des danses, des chants et des poèmes inédits.» C’est la promesse que Latif Jean Remy Ogoula fait à ceux qui effectueront le déplacement de l’IFG les 22 et 23 février prochains pour la première représentation du spectacle «Il suffit d’y croire», organisé par l’Association Dimosimori. Selon le directeur artistique, il s’agit précisément d’«une comédie musicale offerte par les pensionnaires des orphelinats La Maison de l’espérance et SOS Mwanas de Libreville».

La troupe des 50 jeunes artistes pendant les répétitions. © Gabonriew

Mise en scène par le comédien et dramaturge gabonais Michel Ndaot, cette comédie musicale portée par une troupe de 50 pensionnaires des deux maisons d’accueil d’orphelins et d’enfants en détresse «raconte l’histoire de chacune des jeunes personnes sur la scène, allant des raisons pour lesquelles elles se sont retrouvées dans cette situation à leur arrivée à l’orphelinat et leur vécu jusqu’à présent». Mais surtout, renchérit l’Association Dimosimori, il s’agit d’«un événement artistique, social et humanitaire, dont les fonds levés sont destinés à financer les microprojets initiés par les deux orphelinats ainsi qu’à la réfection de leurs bâtiments».

Si les 50 jeunes artistes ont bénéficié de l’expérience et de l’expertise des plus âgées, à l’instar de Lordmic PCool pour le slam et de Arnaud Ndoumba pour la danse, le directeur artistique du spectacle assure que «les chants, les chorégraphies et les poèmes qui seront présentés au public sont des œuvres de ces jeunes».

Les entrées pour cette comédie musicale sont fixées à 10.000 FCFA pour le vendredi 22 février à 20h et à 5.000 FCFA pour le samedi 23 février à 15h. Les dons sont collectés au 04170568 (Airtel money).

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW