N’ayant pu se tenir trois mois plus tôt, le Conseil des ministres de la Commission des Forêts d’Afrique centrale (Comifac) est annoncé pour avril prochain à São Tomé-et-Príncipe.

Raymond Ndomba Ngoye, le Secrétaire exécutif de la Comifac, le 7 mars 2019. © Gabonreview

 

Prévu pour novembre 2018 à São Tomé-et-Príncipe, deux ans après la session ordinaire de Kigali au Rwanda, le Conseil des ministres de la Comifac n’a pas pu avoir lieu. Il a avait été reporté, selon Raymond Ndomba Ngoye, en raison du fait que «le pays qui devait abriter ce conseil était en pleine élection». Mais le Secrétaire exécutif de la Comifac assure que cette rencontre se tiendra bel et bien dans la capitale sao-toméenne, au plus tôt à la première quinzaine d’avril, au plus tard à la fin du même mois.

«Cette session portera sur le fonctionnement du secrétariat exécutif, notamment son financement, les activités techniques à mener ; la mise en œuvre du plan biennal d’activités du secrétariat exécutif et la déclinaison d’un plan pour les deux années futures, qui préparent le sommet des chefs d’Etat prévu pour 2019 et qui correspond également à la célébration des 20 ans de la Commission», annonce le patron de la Comifac.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW