Prétextant des abus répétitifs de la liberté d’expression de son principal intervenant, Jean-Boniface Assélé, la haute autorité de la communication (Hac) a décidé de suspendre pour 30 jours l’émission «Assélé discute avec vous» diffusée sur la radio Génération nouvelle.

L’émission «Assélé discute avec vous» a été suspendue pour 30 jours par la Hac. © Capture d’écran/Génération nouvelle

 

L’émission «Assélé discute avec vous» ne sera pas diffusée ce mois de février. La Hac a récemment décidé de sa suspension pour 30 jours. Le régulateur des médias justifie sa décision par le fait que ce programme était devenu une «source de dérives constitutives des abus à la liberté d’expression». Des mois durant, en effet, le franc-parler du principal intervenant, Jean-Boniface Assélé, avait fait de cette émission une sorte de défouloir, suscitant «conjectures et récriminations», regrette la Hac, qui a tenu à auditionner le promoteur de la radio Génération nouvelle.

A la suite de l’audition de Jean-Boniface Assélé, la Hac a également entendu sa fille Dr Nicole Assélé qui, en janvier, avait procédé à la fermeture de la radio après s’être insurgée des propos tenus par son père au cours d’une émission consacrée notamment aux ennuis de santé d’Ali Bongo et à la formation du nouveau gouvernement. Virulent, le patriarche s’était notamment plaint d’avoir été empêché de voir son «fils». La Hac dit ne pas avoir apprécié la qualité des propos échangés à l’époque entre le père et sa fille à l’adresse des auditeurs. Le régulateur regrette, en effet, «des excès dans la liberté oratoire des deux parties sur l’antenne».

Lors de son audition, la Hac n’a pas manqué de dire au Dr Nicole Assélé tout le mal qu’elle pense de «la confiscation du matériel et des équipements de la radio» qu’elle avait ordonnée le 19 janvier dernier.

 
 

2 Commentaires

  1. Nang Abessolo dit :

    Le vieux va la boucler pendant un mois !
    Pourvu qu’il ne nous fasse pas un ulcère.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW