À l’issue du 59e Congrès extraordinaire de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) qui s’est déroulé le 1er juin dernier, à Libreville, plusieurs projets entrant dans le cadre du programme Forward 2016 – 2018, ont été adoptés à l’unanimité.

Pierre Alain Mounguengui, présentant le sélectionneur nationale, Patrice Neveu et le directeur technique national, Raphael Nzamba, lors du 59e congrès extraordinaire de la Fegafoot. © Fegafoot.ga

 

Les congressistes votant à main levée. © Fegafoot.ga

La Fegafoot a organisé le wee-kend écoulé son 59e congrès extraordinaire au cours duquel plusieurs points ont été abordés. Après la présentation par le président de cette instance, Pierre Alain Mounguengui, des bilans financier, moral et technique des activités de la Fegafoot, les congressistes ont adopté les projets devant être exécutés par cette institution dans les prochains mois.

«Ces assises ont été convoquées pour présenter aux congressistes qui sont les principaux acteurs du football dans le pays, les projets que nous avons décidé de soumettre à la FIFA pour validation. Ces projets ont été présentés au congrès, lequel congrès les a par la suite adoptés. Il reste désormais à la Fegafoot de pouvoir les soumettre à la FIFA pour exécution», a déclaré le président de la Fegafoot.

Suivant les instructions de la Fédération internationale de football association (FIFA), la fédération gabonaise a voulu s’arrimer ainsi à la donne, notamment au regard de la réglementation du programme Forward. Un projet qui prévoit la transmission, d’ici à la fin du mois de juin de chaque année, singulièrement, le 30 juin, des rapports d’activités des instances nationales de gestion du football. Ceci d’autant plus que la subvention, versée à ces fédérations nationales, se fait désormais semestriellement.

Raison pour laquelle Pierre Alain Mounguengui a expliqué, «la première tranche ayant été versée au mois de janvier, et selon les recommandations de la FIFA, pour pouvoir recevoir la deuxième tranche de 2019 programmée au mois de juillet, la Fegafoot se doit donc, au préalable, de justifier le premier versement auprès des membres de la fédération, notamment les présidents de ligues, de clubs, et des associations affiliées, avant de se plier au même exercice au niveau de la FIFA».

Dans le même sillage, le président de la Fegafoot s’exprimant à propos des projets a déclaré : «nous avons fait l’appel d’offres à la FIFA pour dix projets sur le centre de Bikélé, la construction de l’amphithéâtre, le logement du directeur, un magasin et l’infirmerie, etc.». C’est donc dire que parmi les futurs investissements, allant de la période de juillet à décembre 2019, dix des projets ont pour la plupart un lien étroit avec le Centre technique de Bikélé.

Ce congrès s’est tenu dans un contexte de l’arrivée du nouveau sélectionneur des Panthères du Gabon à Libreville. À noter que les congressistes ont réitéré à Pierre Alain Mounguengui leur quitus pour la poursuite de son mandat.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW