La session ordinaire du Conseil municipal de Port-Gentil s’est tenue le 27 septembre dans la cité pétrolière. Au terme des travaux, le budget de l’exercice 2019 a été arrêté à 18,9 milliards de francs CFA. Soit une hausse 918 millions de francs CFA.

Le maire de Port-Gentil, Gabriel Ntchango, président les travaux de ce conseil municipal, le 27 septembre 2019. © Gabonreview

 

Moment du conseil municipal, le 27 septembre 2019. © Gabonreview

C’est à l’unanimité que les 72 Conseillers présents lors de la session ordinaire du Conseil municipal de Port-Gentil, tenue, le 27 septembre, ont voté le budget primitif de l’exercice 2019. Ce budget est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 18.908.896.711 de francs CFA. Soit une hausse de 4,85% qui représente 917.922.151 francs CFA.

Pour le maire de Port-Gentil, Gabriel Ntchango, ce budget est plus que satisfaisant. Il devrait assurer le fonctionnement, mais aussi permettre d’exécuter des projets figurant sur la feuille de route de la municipalité.  «Je suis satisfait que le budget ait été voté avec l’unanimité de tous les conseillers présents à la session. L’objectif est de développer Port-Gentil, notre belle cité», a déclaré Gabriel Ntchango.

Plusieurs projets ont également été examinés lors de cette session, notamment l’acquisition des véhicules pour l’ensemble des services de la mairie, la poursuite des travaux du marché Grand village, le rachat des marchés Hilaire Lipot et celui de la Balise.

 
 

1 Commentaire

  1. Ping pog dit :

    C’est comme le budget de l’état… des gros chiffres pour vendre du rêve mais rien que du vent derrière.

    On met des gros chiffres pour faire joli… sachant que POG s’est enfoncé encore plus dans la crise en 2019 avec les entreprises toujours plus en faillite…
    Mort de rire des gros chiffres et puis même pas 100 francs de travaux. Il faut toujours une aide extérieure pour voire le moindre bout de goudron !

    Demain on rasera gratis…

    Par contre, monsieur Tchango,faux Mpongwé mais véritable Nzeby adopté par une Mpongwé, ramasse toujours autant d’argent en rackettant les pétroliers.

    Que fait il à POG, Macron l’aurait-il viré d’Amiens ? Il serait bien que les biens mal acquis s’attardent sur son cas.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW