Assuré de prendre la tête de la majorité des bureaux des conseils départementaux et municipaux du Gabon, le Parti démocratique gabonais (PDG) n’exige pas moins de la discipline, de la cohésion et de l’engagement de la part de ses élus locaux, alors qu’approchent les votes.

Le secrétaire général du PDG, Eric Dodo Bounguendza, Eric Dodo Bounguendza, le 23 janvier 2019, à Libreville. © PDG

 

A l’approche des élections des membres des bureaux des conseils locaux, les partis politiques affûtent leurs armes et orientent leurs élus. Le PDG n’est pas en reste. Assuré de prendre la tête de la majorité des bureaux des conseils départementaux et municipaux du Gabon après ses résultats obtenus lors des élections locales d’octobre 2018, le parti d’Ali Bongo n’exige pas moins de ses élus «le respect scrupuleux des choix du distingué camarade président et des instructions pertinentes du secrétariat exécutif du parti». Aussi, dans une note d’orientation datée du mercredi 24 janvier et signée par Eric Dodo Bounguendza, les élus locaux sont-ils priés de veiller à «l’application inconditionnelle du triptyque : discipline, cohésion, engagement».

Choisis à la faveur d’«un processus rigoureux de sélection tenant compte à la fois des critères de militantisme, de fidélité, de compétence et de comportement lors des dernières élections», le secrétaire général du PDG informe que «les camarades qui auront été retenus et désignés par la haute hiérarchie du parti seront les seuls candidats du PDG». Cette exigence, rappelle Eric Dodo Bounguendza, émane de «la vision éclairée [d’Ali Bongo] pour nos collectivités locales».

S’agissant d’éventuelles alliances avec les conseillers des partis adverses, le PDG recommande à ses élus de «procéder à une analyse des forces en présence» et de prendre des initiatives «dans le seul intérêt du parti et lorsque la situation le commande». Des alliances qui, précise le SG, devront se faire uniquement avec les conseillers des partis de la majorité.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW