L’Organisation mondiale de santé (OMS) vient de publier son rapport 2019 des pays où l’on consomme le plus d’alcool dans le monde. Avec une moyenne annuelle de 9,01 litres par habitant, le Gabon occupe la première place en Afrique.

Selon l’OMS, le Gabon est le premier pays africain où l’on consomme le plus d’alcool par habitant. © D.R.

 

Le Gabon est un grand consommateur d’alcool. Le pays d’Ali Bongo se paye même le luxe de figurer en tête du rapport 2019 de l’Organisation mondiale de santé (OMS) des pays où l’on consomme le plus d’alcool par habitant, en ce qui concerne l’Afrique. Le rapport fait l’état de cette consommation, en mesurant en litres d’alcool pur bus par an et par habitant de plus de 15 ans.

À l’échelle africaine, le Gabon arrive en tête des pays africains étudiés avec une moyenne de 9,01 litres d’alcool pur par an et par habitant de plus de 15 ans. Il conforte ainsi sa première place qu’il occupait déjà en 2018. Le trio de tête est complété par le Cameroun (9 litres) et le Nigeria (8,9 litres). Les pays africains les plus sobres sont les Comores (0,14 litre), l’Algérie (0,11 litre) et le Niger (0,10 litre).

Il s’agit toutefois d’une moyenne sur la majorité des populations, cachant parfois de grandes disparités. Dans chaque pays, l’OMS a mesuré la consommation des seuls buveurs d’alcool, en excluant les populations abstinentes. Et la grande surprise provient des pays musulmans où les buveurs, très minoritaires, s’en donnent à cœur joie.

En Afrique du Nord, par exemple, la Tunisie occupe la 33e place avec 1,26 litre d’alcool pur par an et par habitant de plus de 15 ans. Le Maroc et l’Égypte se classent 43e et 45e, avec respectivement 0,45 et 0,20 litre. En comparaison au reste du monde, les populations européennes consomment en moyenne 10 à 12 litres d’alcool pur an et par habitant de plus de 15 ans. Les Américains se limitent à 8,55 litres et les Chinois à 5,75 litres. Le plus grand consommateur d’alcool dans le monde est la Biélorussie, avec une moyenne annuelle de 14,3 litres d’alcool pur an et par habitant de plus de 15 ans.

Selon l’OMS, «l’usage nocif de l’alcool entraîne 2,5 millions de décès chaque année, en grande partie parmi les jeunes». La consommation d’alcool est le troisième facteur de risque de maladie dans le monde. Les Gabonais sont prévenus.

 
 

2 Commentaires

  1. Pour une fois , le Gabon n’est pas dernier de la classe.

  2. MMAN dit :

    Ce n’est pas ce que j’appelle une performance, cette réalité déplorable porte surtout les traces d’une volonté mal fondée de l’élite politique de distraire et de détourner le peuple des vraies problématique qui impactent négativement le pays… plus qu’une contre performance c’est une alerte qu’on se doit de traiter avec tout le sérieux nécessaire à biens des égards.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW