L’ambassade de Russie au Gabon a célébré, le 12 juin à Libreville, la “Journée de la Russie”, l’une des plus jeunes fêtes officielles de la Fédération de Russie. A cette occasion, Dmitry Kourakov, ambassadeur de Russie au Gabon, a appelé au renforcement de la coopération russo-gabonaise.

Dmitry Kourakov (pupitre) et les officiels gabonais, à l’occasion de la Journée de la Russie, le 12 juin. © Ambassade de Russie au Gabon

 

L’ambassadeur de Russie au Gabon et les officiels gabonais. © Ambassade de Russie au Gabon

«La coopération russo-gabonaise est encore très loin du niveau désiré», a déclaré l’ambassadeur de Russie au Gabon. Dmitry Kourakov s’exprimait le 12 juin à Libreville, à l’occasion de la “Journée de la Russie”, une des plus jeunes fêtes officielles de la Fédération de Russie. S’il dit avoir observé un intérêt mutuel croissant à la développer dans tous les domaines, le diplomate russe a indiqué que les chiffres de l’année passée témoignent de cette progression.

«En 2018 les échanges commerciaux ont atteints 118 millions de dollars. Les contacts multidimensionnels s’élargissent. Le nombre des gabonais souhaitant faire leurs études en Russie s’étendent d’une année à l’autre», a-t-il déclaré mettant en exergue la nécessité de renforcer cette coopération, d’autant plus que «de plus en plus d’entreprises russes s’intéressent aux investissements au Gabon».

Attribuant cet essor aux présidents gabonais et russe, il souhaite que ces relations prospèrent davantage pour le bien-être des peuples gabonais et russe, surtout que, dit-il, «la Russie d’aujourd’hui connait ses capacités et ses possibilités et est sûre de ses forces et de son avenir».

Depuis 2018, le pays fait son grand retour en Afrique et le premier sommet Russie-Afrique prévu pour le mois octobre prochain, dit-il, «jettera les bases pour le développement ultérieur tous azimuts de la coopération entre la Russie et l’Afrique». Souhaitant que le Gabon en profite, il assure qu’il «servira à la réalisation d’un des plus grands défis diplomatiques de Russie qui est la reprise des liens politiques, économiques, techniques, culturelles avec le continent africain».

Moments de l’exposition. © Ambassade de Russie au Gabon

Ce sommet, a-t-il laissé entendre, sera aussi une plateforme pour consolider les accords existants, fixer les nouvelles cibles et débattre les moyens pour les accomplir. «Aujourd’hui je suis très content de constater que le Gabon ainsi que l’Afrique centrale entière deviennent un pilier important de notre projet africain», a déclaré Dmitry Kourakov.

La “Journée de la Russie” a marqué le 29e anniversaire de la déclaration de la souveraineté de l’État de la Russie. Pour commémorer cet événement, le gouvernement gabonais a été représenté par Jean-Yves Teale, secrétaire général de la Présidence, Biendi Maganga Moussavou, ministre de l’Agriculture et Lee White, ministre de la Forêt. Deux expositions consacrées aux monuments historiques et beautés naturelles de la Russie et au cinquième anniversaire de la réunification de la Crimée avec la Fédération de Russie, ont été organisées à cet effet.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW