Ali Bongo recevra ce dimanche 26 mai, son homologue sénégalais. L’annonce a été faite ce 24 mai par la Communication présidentielle.

Macky Sall et Ali Bongo discuteront ce 26 mai à Libreville. © Moussa Sow/GettyImages

 

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, recevra ce dimanche 26 mai, son homologue du Sénégal, Macky Sall, pour une visite de travail et d’amitié au Gabon, annonce un communiqué de la présidence gabonaise.

Alors qu’une partie de l’opinion continue de douter des capacités d’Ali Bongo à assurer les charges liées à sa fonction de président de la République, du côté du palais présidentiel, ses audiences s’accumulent et ceux qui le rencontrent assurent qu’«il va bien». Parmi ceux qui l’ayant déjà affirmé figurent ses homologues togolais et ivoirien qui n’ont d’ailleurs pas caché leur joie de voir Ali Bongo «bien récupérer». Après Faure Gnassingbé et Alassane Ouattara, le tour reviendra doc ce dimanche à Macky Sall, chef de l’Etat sénégalais de s’entretenir avec Ali Bongo.

En visite de travail et d’amitié à Libreville, les deux chefs d’Etat échangeront, selon la Communication présidentielle, sur le renforcement de la coopération bilatérale et multisectorielle entre le Sénégal et le Gabon qui «entretiennent des relations d’amitié exemplaires». Macky Sall et Ali Bongo devraient également faire un tour d’horizon sur les sujets d’intérêt commun liés, entre autres, aux questions de développement, de sécurité et paix en Afrique.

Troisième «invité de marque» d’Ali Bongo depuis son retour au Gabon, la dernière visite officielle de Macky Sall à Libreville remonte à 2011. Pour beaucoup, le message qu’il passera à la fin de son audience avec Ali Bongo est tout fait. «Comme les deux autres, il dira qu’Ali Bongo se porte bien», croit-on savoir.

 
 

24 Commentaires

  1. Ulys dit :

    Que cherche la France dans ce théâtre ?

  2. Hugo dit :

    La solidarité dans le mensonge.

  3. Roger dit :

    Au moins, on s’aperçoit que la francafrique à encore de belles années devant nous.

  4. Plantain dit :

    Troisième «invité de marque» oui compris, mais pourquoi ?
    Que se trame t-il derrière ce ballet de caciques de la France/Washington-Afrique ???
    Là est je pense la question à se poser?
    Il se passe quelque chose, chacun venant vérifier de visu l’état du souverain.
    Dans quel but ? Vérifier si le moteur fait feu avec tous ses cylindres pour les concertations interrégionales ?
    Pour mettre en place une forme de support de transition ?
    Ce va et vient est suspect, voire très suspect.
    Journalistes: à vos enquêtes…

  5. Afrika Obota dit :

    Moi j’attends l’arrivée des Présidents de la sous région: Paul BIYA, Sassou NGUESSO, Idriss DEBY, OBIANG NGUEMA, et F.A. TOUADERA; tout ce cirque n’a que trop duré.

  6. Didier dit :

    Voici EXACTEMENT ce qui trame: un nouveau Vice Président sera bientôt nommé en la personne de Laccruche Fargeon. Le sosie d’Ali Bongo ira à Riyad pour de nouveau y mourir. Et on amènera finalement ke vrai corps de BOA qui est resté là-bas depuis octobre dernier.

    Entre temps, ils auront ENCORE tripatouiller avec la constitution pour faire sortir une loi disant qu’avec la mort du président, le vice président devient automatiquement président jusqu’au prochaines élections présidentielles de 2023. C’est le temps qu’il leur faudra pour de nouveau tripatouiller avec l’appui de la France.

    PEUPLE GABONAIS, RÉVEILLE TOI !!!

  7. bassomba dit :

    Après le togolais et le l’ivoirien, voici le sénégalais. Que ceux qui croient toujours que Ali est mort et que celui à qui ses pairs rendent visite est un sosie, m’expliquent comment les peuples, très critiques, de ces pays dont les Présidents rendent visite à un “sosie” acceptent-ils celà sans broncher? Il n’ya qu’au Gabon qu’on croit aux Ditengus!

    • Léon Nkogue dit :

      BOA est VRAIMENT MORT DEPUIS OCTOBRE DERNIER

    • medzomekoure dit :

      C’est à cause de vos mensonges que les gabonais ne croient plus à ce que vous pouvez leur dire ,même quand c’est la vérité. Vous avez entouré la maladie du PR d’une épaisse couche de mensonges ,de telle sorte qu’aujourd’hui, personne n’a envie de croire qu’il est vivant. Certains d’entre nous parlent du sosie, c’est vous dire que l’imagination de nos compatriotes est telle qu’ils en viennent eux- mêmes à inventer des choses qui n’existent pas, à cause de vos mensonges ataviques.

  8. Yves dit :

    Tous ces présidents des états francophones de l’Afrique ne peuvent en aucun cas aller contre la volonté de la France qui les maintient au pouvoir contre 50% de la valeur du FCFA de 14 pays africains francophones contraints de payer à la France l’impôt colonial pour les « avantages » de l’esclavage et de la colonisation.

    Macky Sall fait partie de ceux-là

    IL N’Y A QUE LE PEUPLE GABONAIS, AFRICAIN, POUR LIBERER LE GABON, POUR LIBERER L’AFRIQUE.

  9. JAMES DE MAKOKOU dit :

    Moi, je trouve que tous ces dictateurs, viennent prendre exemple pour voir ce qui est possible de faire pour se maintenir au pouvoir quand il serait leurs tour.. Car on ne sait jamais, ils risqueront d’avoir besoin un jour a l’autre d’une sosie.. et là ils ont la preuve que cela marche bien avec le cas du Gabon.. Alors, ils vont tous venir voir a quoi cela se ressemble..
    MAIS AU FINAL NE VIENNENT QUE LES ENNEMIES D’AFRIQUE CAR C’EST DES SITUATIONS QUI SONT IMPOSSIBLE AILLEURS, SAUF EN AFRIQUE FRANCOPHONE.. C’EST UNE NOUVELLE FORME DE FRANCOPHOLIE

  10. Ondo dit :

    “Troisième «invité de marque»”… Bof !!! Vous appelez ça des invités de marque ?

  11. lavue dit :

    Qui après MACKY SALL? Il faut que les chargés de la communication du président évite de rendre ridicule le pays. Tout le monde sait très bien que ces présidents de l’Afrique de l’Ouest viennent se rassurer de l’état de santé d’Ali. Des visites de travail en série comme s’il y avait une crise avec ces pays ou cette région est très étonnante. On a eu une crise assez importante avec la réforme d’attribution des bourses, où les cours ont été interrompus, on a pas entendu un seul murmure du président qui est comme le dit en pleine possession de ses moyens et qui travail normalement. L’Affaire du KEVAZINGO a mis à jour sur les plans national et international les dysfonctionnements et la corruption dans la haute administration du pays; on a pas entendu le moindre murmure du président en pleine possession de ses moyens et qui travaille normalement sinon énormément. Si le 31 décembre on peut faire un discours à la nation de 3 minutes, comment 7 mois après on ne peut pas ne serait ce que saluer son peuple. Etre malade n’est pas quelque chose de tabou. Tout le monde peut être malade, même le président. Si le président se porte mieux, il faut qu’il rassure les Gabonais en les rencontrant en allant vers eux, en échangeant avec tous , pas seulement ceux du milieu politique au pouvoir ou affiliés, en les transmettant des signes indiscutables. Ce qui est inquiétant et redouté par les Gabonais c’est que des personnes qui légalement ne sont dépositaires du pouvoir puisse l’exercer, et même en abuser. Pareil précédent comporterait d’énormes risques pour la cohésion, pout l’unité du pays. Personnes, même pas les présidents Ouest-Africains qui se succèdent ne pourront dissiper le doute qui habite les Gabonais, tant qu’ALI lui même ne les rassurera pas. Un autre fait majeur qui interpelle les Gabonais, est pourquoi ALI se débarrasse-t-il des personnes qui lui étaient encore si proches jusqu’à son AVC. Cela provient -il vraiment de lui ou de son entourage immédiat. Il y a trop de questionnements que les communicants de la Présidence gagneraient à apporter des assurances au peuple au lieu de considérer celui-ci comme immature, surtout quand on a commis d’énormes bourdes au début de ce. Partant d’u grave fait marquant. De fatigue légère annoncée au peuple on se retrouve avec un AVC, dont les conséquences n’ont aucun rapport avec une fatigue lègère. Quel crédit accordé aux informations des communicants de la Présidence. Après les Africains de l’Ouest, peut-être faudrait-il penser à inviter MACRON. Ca ferait forcément plus crédible encore. Quant aux présidents de la CEMAC on ne peut ne pas se poser des questions. Pourquoi ne viennent-ils pas saluer leur frère et ami convalescent ou remis d’un très grave accident. Trop de questions et cela alimente bien sûr les doutes, ce qui est tout à fait normal. A M. Laccruche qui perçu comme le nouvel homme fort du pays d’œuvrer à démentir ce sentiment par une communication et des actes rassurants du Chef de l’Etat à l’endroit des Gabonais.

  12. Le Chat dit :

    Cet ” Ali Bongo-là est quand même Pathétique, hein !

    De nombreux faits se produisent dans ce pays le Gabon, entre les élèves dans toutes les (9) neuf provinces du Gabon qui ont manifesté pour leur bourse d’études réduite ou annulée, Ali Bongo alias le sosie acteur ne parle pas pour l’avenir du pays sur le potentiel humain qui se doit d’être mieux formé afin d’assurer la relève du pays; les retraité font grève à là caisse nationale de sécurité sociale (cnss), Ali Bongo dixit le sosie ne s’exprime toujours pas ?? Les 353 containers disparus, CHOSE SURPRENANTE quand même, hein ! CEPENDANT LES PHOTOS AVEC Faure Gnassingbé , il parle ? Idem avec Ouattara, Mais, qui FAIT PAR CONTRE LA CONFÉRENCE DE PRESSE TOUT SEUL SANS ALI BONGO LE SOSIE DANS PROPRE PAYS, hein ?? Pourtant en off, il a parlé avec Ouattara selon les images de la présidence de la République.

    Avec Macky Sall, c’est le même scénario qui se dessine.

    Bien, Pourquoi, Le Drian ne s’est limité qu’à faire sa tournée dans les pays francophones d’Afrique de l’ouest, Sénégal, Côte d’Ivoire, etc.

    Bien, parce que la presse Internationale risquerait de s’apercevoir que cet Ali Bongo, c’est un sosie. Et, que le vrai Ali Bongo est mort !

    Arrêtez ! La France s’est elle-même piégée !

    Macron et le sénat Français n’ont qu’à recevoir cet Ali Bongo en France, ou aux États-Unis, hein, pendant qu’on y est !

    e mensonge a des limites.

  13. Léon Nkogue dit :

    Pour les français qui sont aux commandes de ce jeu, les africains, en général, et les gabonais en particulier sont des imbéciles, des maboules, des gens malléables à leur gré. A Ntare Nzame ! Et toi tu te laisses manipuler ainsi depuis bientôt 60 ans. Pauvre peuple gabonais !!!

  14. Ari dit :

    la France, Fargeon Laccruche et compagnie, vous et votre sosie de merde, on vous attend au tournant. Continuez de jouer avec le feu. Les Gabonais ne sont pas du tout dupes, contrairement a ce que les etrangers ont l’habitude de croire. Votre supercherie ne va pas durer longtemps.
    On est au XXI eme siecle et en 2019. Nous n’allons pas vous laisser nous fermer les yeux comme avec la generation de nos parents en 1967 avec votre “votez photo”.

  15. MAMADOU DIOP dit :

    Même MOI qui suis Sénégalais, je n’approuve NULLEMENT cette COMÉDIE de mon président Macky Sall. Nous, Sénégalais, nous pensons aussi que le peuple Gabonais dit vrai en AFFIRMANT que Ali Bongo est bien mort depuis octobre. Il y a des signes qui ne trompe pas. VIVE L’AFRIQUE LIBRE !!!

  16. Odile dit :

    Comme j’ai horreur de l’expression COLONISATION.

    La France a trouvée, en venant chez-nous, une organisation POLITIQUE. Ce n’est pas à elle de décider de ce qu’elle veut chez-nous, SVP… Anyambie !!!

    https://youtu.be/OcHi5YTIVOY

  17. Ondo dit :

    Il est très EXACTEMENT 19h00… toujours aucune nouvelles de ce rendez-vous. Même s’il est bien présent, le reste n’est que PURE SUPERCHERIE (autrement dit : FRAUDE)…

    • Mintsa M'Engone dit :

      Macky Sally est resté en tout et pour tout 3heures-27-minutes-58-secondes en terre gabonaise.
      Parait même que Magana Moussavou souhaitait le rencontrer (le president de nos amis qui nous font manger le riz spagethi) afin de lui proposer d’achter 2 ou 3 Hummer, ces gros vehicules 4×4 de l’EX-VPR qu’il achete avec l’argent de son propre salaire parce qu’il travaille très très dur, … au contraire des autres gabonais qu’il traite de paresseux et de peuple létal et dormant!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW