Patron de la société Wan Chuan Timber SARL (WCTS), Chen Weixing a été reconnu coupable d’exploitation forestière illégale par le tribunal de Makokou, le 8 août. Le responsable chinois a été condamné à une amende de 3 millions de francs CFA.

Chen Weixing a été reconnu coupable d’exploitation illégale forestière par le
tribunal de Makokou (illustration). © D.R.

 

Après plusieurs renvois, l’affaire Chen Weixing a connu son épilogue au tribunal de Makokou, le 8 août. Patron de la société chinoise Wan Chuan Timber SARL (WCTS), Chen Weixing a été reconnu coupable d’exploitation hors délais d’essences forestières dans l’UFG4 (Unité forestière de gestion), défaut de certificat d’authentification du marteau forestier et fausses déclarations.

Absent au procès, le patron de Wan Chuan Timber SARL (WCTS) a été condamné à une amende de 3 millions de francs CFA. Il devra également verser à l’ONG Conservation Justice une somme de 6 millions de francs à titre de dommages et intérêts. L’ONG s’est portée partie civile dans cette affaire.

WCTS avait été également été épinglée par l’agence américaine d’enquête environnementale (EIA). Le 22 mai 2019, elle avait partagé sur Internat une vidéo intitulée «On ne peut pas survivre si on suit les règles : Comment la surexploitation massive et le blanchiment d’argent automatique sont devenus la norme dans les forêts du Gabon».

Cette vidéo montrait des responsables de WCTS expliquant comment ils contournaient la loi et usaient de la corruption. EIA avait par la suite publié une série de vidéos choquantes sur les pratiques de WCTS. En juillet, la douane anversoise, en Belgique, a bloqué une cargaison de bois de WCTS, en provenance du Gabon.

 
 

3 Commentaires

  1. Bataba dit :

    3 Millions… Quelle blague… ça ne représente même pas une demi journée de travail pour le chinois….
    3 milliards aurait été plus approprié…..
    Ils se moquent du monde… 3 millions…. même le villageois peut voir que c’est du faux…

  2. Boucka BOUCKA BOUCKA dit :

    Franchement trois millions c’est de la blague quand on connait les bénéfices mirobolants réalisé par ces sociétés!!! trois millions ce n’est pas dissuasif mais c’est cela le Gabon qui n’appartient plus aux Gabonais nous sommes devant le développement à tout prix Pour exemple au Cameroun un bateau pris en flagrant délit de pêche illégale écope d’une amende allant jusqu’à 3 millions d’euros sans compter la saisie de la cargaison!!!!

  3. Lavue dit :

    Si on mange en haut à Libreville, pourquoi en bas à MAKOKOU on ne mangerait pas aussi, même si ce sont des miettes. Le Chinois a arrosé, une amende de 3 millions de CFA, c’est une vraie blague je suis d’accord avec vous. Le paresseux gabonais ne sachant pas comment on devient un homme d’affaires par le travail a recours à n’importe quel délinquant étranger capable de lui verser directement à lui seul quelques miettes du bradage de nos richesses. C’est vrai pour le bois, le manganèse et surtout le pétrole dont la gestion est totalement opaque. Mais les populations j’ai envie de ire qu’elles sont idiotes. Demain ce sont elles qui iront voter pour les candidats PDG, à l’origine des délits financiers et écologiques, afin que ces situations perdurent. A la fin on n’y comprend rien.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW