Le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), Renaud Allogho Akoue, a réceptionné, le 6 juin 2019, les conclusions de l’étude actuarielle pour la mise en place d’un quatrième fonds devant permettre d’assurer des personnes exerçant dans l’informel.

Le rapport de l’étude actuarielle, remis au directeur général de la CNAMGS, Renaud Allogho Akoue. © CNAMGS

 

Initiée il y a près de cinq ans, l’étude de faisabilité technique du fonds 4 de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a récemment livré ses conclusions. Celles-ci sont consignées dans un rapport remis officiellement ,le 6 juin dernier, à Renaud Allogho Akoue en présence de l’ex-ministre délégué en charge de la Protection sociale et de la Solidarité nationale, Jonathan Ndoutoume Ngome.

L’opérationnalisation de ce quatrième fonds vise à assurer un certain nombre de gabonais qui ne sont ni économiquement faibles, ni agents du privé, ni agents du secteur public. Il s’agit de ceux qui travaillent dans l’informel. Notamment, les petits commerçants, les ouvriers (carreleurs, maçons, cordonniers, employés de maison, agriculteurs…) et les résidents étrangers.

«Ce fonds est pensé dans le but d’assainir le fichier des assurés économiquement faibles. En effet, la CNAMGS a relevé de nombreux cas, de Gabonais déclarés GEF alors que leurs revenus démontrent le contraire. Cette nouvelle formule vient répondre au problème des Gabonais hors catégorie (GEF, agents du secteur privé ou public) et créer un cadre légal qui sera constitué de travailleurs indépendants, assurés volontaires et étrangers», précisé le coordonnateur de ce projet, Pierre-Parfait Gondjout.

L’une des innovations de ce projet en gestation réside dans le mode de règlement de la cotisation. En effet, en plus de méthodes conventionnelles existantes (virement, dépôt de chèque et de liquide), les futurs assurés ne disposant pas d’adresse spécifique bénéficieront des moyens de paiement par mobile money.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW