Comme pour donner la réplique, des responsables du Parti démocratique gabonais (PDG) sont intervenus le 19 juillet dernier, sur les antennes de Gabon Télévision, suite à la sortie de l’opposition, quelques heures auparavant.

Photographie d’écran du «Plateau spécial» de Gabon télévision. © Gabonreview
Photographie d’écran du «Plateau spécial» de Gabon télévision. © Gabonreview

 

On ne l’avait que rarement vu. Le week-end dernier, la scène politique gabonaise a été plutôt mouvementée, avec d’un côté les ténors de l’opposition qui, à la faveur d’une sortie des plus attendues, ont posé les bases d’une nouvelle structure devant les unir, et de l’autre des responsables du Parti démocratique gabonais (PDG), qui ont tenté de tourner en dérision l’initiative des premiers. C’est donc à cet effet, que s’est tenu, sur Gabon Télévision, un «Plateau spécial» consacré à la réponse de l’ex-parti unique.

De haut en bas, Steeve Nzegho Dieko, Eric Dodo Bounguenza et Dieudonné Dibady Mayila, analystes du non-événement de l’opposition, le 19 juillet 2014. © Photographie d’écran-Gabonreview
De haut en bas, Steeve Nzegho Dieko, Eric Dodo Bounguenza et Dieudonné Dibady Mayila, analystes du non-événement de l’opposition, le 19 juillet 2014. © Photographie d’écran-Gabonreview

En effet, quelques heures après la sortie des initiateurs du Front uni de l’opposition, Dieudonné Dibady Mayila, secrétaire général adjoint, Eric Dodo Bounguenza, directeur du centre d’études politiques, Steeve Nzegho Dieko son adjoint et Marie-Julie Biloghe Bi Nze, porte-parole, ont tenté de livrer leur vision des choses. Visiblement, le PDG avait décidé de réagir au plus vite. Pour ce faire, les trois responsables ont fait un bref bilan des différents projets annoncés par le «distingué camarade président», ainsi que ceux en voie de matérialisation. Conscients que les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes des populations et comme s’il entendait se démarquer de l’ère Omar Bongo, le secrétaire général adjoint a tenu à rappeler : «Paris ne s’est pas fait en un jour. Il faut que les Gabonais le sachent. Nous n’avons pas fait en 40 ans ce que le président a réussi à faire en 4 ans». Arc-boutés contre les axes du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), les invités de David Ella Mintsa ont fait valoir l’aboutissement de quelques projets infrastructurels et ceux liés au social. Pour le porte-parole du PDG, «ça ne va peut-être pas à la vitesse grand V, mais le plan du président se déroule bien et comme prévu».

A titre d’exemple, a d’ailleurs fait savoir le directeur du centre d’études politiques, en plus des infrastructures sanitaires, des parcelles ont été viabilisées alors que d’autres sont en voie de l’être dans plusieurs villes du pays. Aussi, a-t-il lancé : «Il faut que les opposants qui n’arrêtent pas de critiquer et non de proposer sachent que les stratégies changent. Le PDG d’antan n’est pas le PDG d’aujourd’hui». Une perche que n’ont pas tenu à rater ses trois collaborateurs pour qui, unanimes, la sortie de Jacques Adiahénot, Zacharie Myboto, Jean Ping, Casimir Oyé Mba, Jean Eyéghé Ndong, Paulette Missambo, Pierre Amoughé-Mba et nombre d’autres leadeurs d’opposition, dans l’après-midi du 19 juillet dernier, est tout sauf un évènement.

Pour Dieudonné Dibady, confiant, le rassemblement du Front uni de l’opposition «ne peut pas changer l’agenda du PDG», d’autant plus que les actes, selon lui, parlent en faveur du parti au pouvoir. Mieux, ajoute Eric Dodo Bounguendza : «Le PDG et les autres partis de la Majorité républicaine et sociale restent sereins. Les Gabonais doivent donc retenir que le président de la République s’appuie sur une idée forte, à savoir : «Je propose donc je compte», et c’est très important en politique.» Tout un programme ! Reste tout de même à savoir pourquoi s’être précipité à réagir à ce que l’on qualifie de non-événement…..

 

 
 

34 Commentaires

  1. muru cocu dit :

    Vraiment pourquoi se precipiter quand cest un non événement et puis pour david la rtg est sur le cable jai trouve cette émission honteuse et ridicule vous auriez du inviter aussi les opposants pour en debattre

    • la gaboma dépassée dit :

      vraiment!!! je n’ai pas compris comment on peut faire une émission uniquement avec des personnes d’un même bord politique pour s’autocongratuler!!! c’est dingue!!! je n’ai mm pas regardé

  2. IPANDY dit :

    ELLA MINTSA comme le clochard de SIMANGOYE PATRICK sont des corrompu. Aujourd’hui, un grand nombre des gabonais ne regardent plus ce qu’ils considérait comme la chaine nationale qui est devenu la RTPDG.Je comprends pourquoi dans d’autres cieux, quand un système tombe, on se charge de faire payé tout les limiers de se système. Suis pas pour que les gabonais s’entre tuent mais les gens comme ELLA MINTSA, par leurs agissements, suscite des sentiments de colère et de haine dans les cœurs des gabonais. Une justice partial, les dividendes de nos richesses vont toujours dans les meme poches, il y a de plus en plus de pauvres au gabon, et maintenant les soit disant média publique passe leurs temps a défendre le système qui est à l’origine des maux qui minent notre pays. Qu’ ELLA MINTSA sache qu’on fini par payé les mauvaises actions qu’on pause dans cette vie.

    • Madouaka dit :

      Patrick Simangoye n’est pas un clochard par contre je suis sûr qu’il n’a jamais fini une oeuvre littéraire depuis qu’il est né c’est un inculte. Etre journaliste et ponctué toutes ses phrases de ” en tout cas” dénote d’une inculture certaine.

      • tat'mboum dit :

        Madouaka, Patrick Simangoye est le prototype des émergents car un journaliste qui vient par une chaine cablée dire que la formule de l’eau est H 20( vingt), je vous assure que ça, si un objet de distraction dans la cour émergents, je vous assure c’est que vous êtes un plouk.Dites à Patrick Simangoye de vous donner le synonyme d’émergence………………Pauvre de lui,et l’on appele ça journaliste! Nous pleurons les André Ofounda,Jean Ovono Essono et autres…………………….!

        • Regarde la lune et non mon doigt qui te la montre dit :

          C’est une formule existe dans l’état primitif dans lequel ce Patrick Simangoye est. S’il pouvait tourner trois fois sa langue avant de nous envoyer son bruit là, ça nous polluerait les oreilles.
          A chaque édition du journal, il devait être ajourné sur la liste…

  3. romabiko dit :

    Ridicule, ridicule quant tu nous tiens, de toutes les façon le PDG n’as jamais rien proposé au gabonais personne de sensé avec les détournement à grande échelle de tous les jours ne peut plus accorder du crédit au PDG ils perdent leur temps pour rien même la banque mondiale et le FMI refuse des prêts au Gabon c’est le plus nul de tous les chefs d’Etat de toute la face de la terre
    je sais que le père était un président minable mais la ALI9 est plus que minable, avec ça les PDGistes croient encore distraire les gens sur une chaines de télé public en organisant des débat sans inviter les autres ça je suis pour le règlement de compte on devra tout leur arracher si le pouvoir change les emprisonner pour toutes les viol loi qu’ils commettent tous les jours

    • lelycéen dit :

      oui, même si les règlements de compte ne sont pas bons pour une nation, à notre nivaux se sera un soulagement de voir ces gens souffrir comme nous souffrons en ce moment…depuis 40 ans comme si ça ne suffisait pas ils continue de nous étrangler.

  4. le puant dit :

    C’est un NON-EVENEMENT ! Et pourquoi le P D G réagit-il alors !?
    Il aurait été plus judicieux que la direction de Télé-Bétises convie aussi l’opposition audit débat !
    Ou est alors l’équité ? Et puis, la radio et LA télévision appartiennent au peuple , c’est l’argent du contribuable !
    Alors , chers Patrons , en charge de la communication un peu de bon sens svp .

  5. Nza Fe dit :

    Comme l’a déjà fait observé un intervenant avant moi, David Ella Mintsa, même si tant est qu’il est manipulé par ceux qui l’ont nommé DG de la RTPDG, pour sa crédibilité d’avoir été dans une école de journalisme, aurait dû inviter aussi quelques membres du nouveau front unis pour l’alternance. On n’appelle ça être professionnel, objectif, impartial dans le traitement de l’actualité. Comment peut-on ”s’esclavagiser” à tel point?

  6. La République dit :

    En politique; la langue de bois et le silence sont des compagnons nécessaires et utiles. Une communication politique n’est pas à prendre à la légère parce qu’elle traduit la position et la situation de son auteur!!!

  7. delpino dit :

    Ce qui est sure c’est que la honte n’est plus un handicap pour notre pays , comment comprendre que l’on utilise la chaine publique pour organisé un fameux debat avec des mm interlocuteurs vraiment quel honte pour notre pays avec de surcroit une chaine cablée . Et entendre ses ouiseaux de mauvais augures crier à qui veut l’entendre c’est un non evenement mon oeil meme pas un peu intelligent à croire que l’argent du contribuable vous a formés

  8. Le citoyen Libre dit :

    L’objet devrait etre celui de commenter la coalision de l’opposition face au PDG et de parler des du bilan d’ALI bongo..!

  9. lestat dit :

    vraiment dommages, pour la crédibilité de la chaîne de TV et du débat on aurai dû inviter un membre de l’opposition ou un politologue neutre , car nous avons assister hier soir a un monologue car tous disait la même choses , ce qui fait qu’au bout de quelques minutes , j’ai zapper! Et la question que je me pose , avaient-ils besoin de faire ce plateaux avec uniquement les membre du PDG?

    • Le Citoyen Libre dit :

      Oui il falait ce plat pour faire croire aux gabonais que le PDG existe encore, heureusement que la majorité des gabonais savent qu’il n’y a plus rien avec ce PDG de 2(deux) sous.. avoir les intervenants on se demande meme d’où ils viennent ? on voit bien le niveau des personnent qui veulent gerer le Gabon.
      Quand Eric Dodo Bounguendza dit que l’opposition «ne peut pas changer l’agenda du PDG» mais l’opposition n’a rien affaire avec un simple agenda..

  10. barcelonais dit :

    ELLA MINTSA,tu es vraiment une honte nationale,tu dois savoir une chose,en 2016 lorsqu’on va foudre ton beau-frère de président dehors,tu a interêt à partir du gabon parce que nous n’allons pas te rater.

  11. Donguila dit :

    Comme d’habitude, les pédé-gis tes font toujours croire qu’il s’agit d’un non événement, un épiphénomène, et après tu les vois en panique totale.De quoi ont-ils peur à ce point?Vu le taux d’audience et la crédibilité de la chaîne d’Etat RTG,il est facile de constater que cette chaîne de télé est aux abois.Nous ne la regardons jamais chez nous.Et nombreux de nos amis nous disent la même chose. Une chose est certaine, le front pour l’alternance qui se met en place donne des sueurs froides au camp du béninois Acrombessi.

  12. tat'mboum dit :

    Ce ne sont même plus des blageurs ceux-là car quand on a affaire à un non évènement, on ne dérange pas des personnes chez elle un Week end en leur tirant les oreilles venir répondre à un non évènement, c’est incroyable!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! un non évènement qui suscite autant de remous.Depuis la démission de PING, ADIA et les autres, ce qui fut le premier de plusieurs non évènements devient un OURAGAN DEVASTATEUR: pauvres émergents, ce n’est même plus la honte mais le béni oui oui qui leur marque de reconnaissance n’étonne plus.Triste, triste quand je pense que ces personnes sont des parents d’enfants et c’est cette éducation qu’ils transmettront à leurs enfants. Au fait, c’est quoi les projets réalisés d’Ali? Quels hopitaux nous parlent-on? Agondjé et l’hopital général? ils ne me font même pas pleurer car le peu de larmes que je puisse verser retombent sur eux car l’état à dépenser autant d’argent pour former des bétissiers et l’on appele ceux-là des doctorants, doctorats zéro et doit réussir.

  13. NGANGA DJOBI dit :

    Le paradoxe dans tout ça, c’est de voir sur Gabon Télévision organiser une émission pour commenter un événement qu’elle n’a pas couvert. Le mieux aurai été pour Gabon Télévision de couvrir d’abord l’événement afin de permettre aux téléspectateurs de suivre l’événement. Ensuite de procéder à l’analyse de l’événement avec des spécialistes des questions politiques. Au moins les gens comprendraient de quoi il s’agit car ayant eux aussi suivi événement qui est commenté. Je ne suis pas sûr qu’avant l’émission chez moi à BONGOVILLE les gens étaient au courant de la création du FRONT.
    On doit donc comprendre, que cette est la conséquence d’une panique qui gagne le pouvoir en place et constitue une fois de plus un moyen de couler Ali et confirme qu’il est mal entouré et mal conseillé. En effet par le canal de cette émission tous les Gabonais savent désormais qu’un FRONT est né.

  14. Le Boulanger dit :

    Pour ceux et celles qui font le procès d’anciens barons du PDG tels Jen, Ping, Adia et autres, je réponds ceci: les sénégalais ont voulu l’alternance et ont porté à la tête de leur pays Macky Sall, un ex baron du vieux Wade, alias Gorgui. Et Clémenceau de dire « celui qui quitte votre parti pour un autre est un traître. Mais celui qui quitte un autre parti pour le vôtre est un converti ». Vous voyez donc que tout ça n’est qu’une vue de l’esprit. Je préfère, et de très loin, que ces dignes fils du pays se soient ressaisis car vaut mieux tard que jamais. Il ya un tas de gabonais qui ne se retrouvent plus dans ce parti moribond qu’est le PDG. Ces petites gens quittent le navire sans que ça ne fassent de vagues. Ce qui embête les Pdgistes c’est le fait que ces ex barons (Ping, Adia,Amo, Myboto, et autres)connaissent mieux que quiconque leur parti et que ce sont les seuls qui sont capables de faire sauter les verrous de ce système. La preuve en est qu’Amo, alors « indépendant » pourtant suitte àa la dissolution de l’UN, a battu à plate couture Ali Ben Bongo en 2009. Alors, imaginez un front uni de l’opposition face à Ali, sûr qu’il prendra une déculottée encore plus grande.

    Je note que l’opposition véritable s’organise et se met en place.ça donne espoir, ça donne envie de se mobiliser. Nous voulons goûter au moins une fois à l’alternance. Le Gabon ne sera jamais rayé de la carte du monde parce qu’il n y a plus un Bongo à sa tête. Le croire relève tout simplement d’une stupidité galactique!

    Nous voulons donc un candidat unique de l’opposition véritable, quel que soit son ethnie! Nous le voulons intègre,bosseur, ambitieux, visionnaire et rassembleur car le Gabon est UN et indivisible.

  15. petitpap dit :

    Vous savez mes ami(es), allez à KINGUELE ou dans les PK.., chacun a sa parabole, pourquoi? mais parce que l’homme gabonais ne regarde plus la RTG ! Je suis triste pour mon Grand frère DAVID ELLA MINTSA, c’est fou un monsieur intelligent pourquoi faire une telle émission? ok il est du bord du PDG, c’est son droit, mais insulté son intelligence, sa formation et son métier, là je ne comprends pas M. DAVID ELLA MINSTA !

  16. femme noir dit :

    Grosse bêtise, la RTpdg dévoile son amateurisme; quoi de plus?J’ai vraiment honte pour mon pays, mais j’ai foi en Dieu et je sais que ça va bientôt changer.

  17. PIP dit :

    Quand on a grillé toutes nos cartes et qu’on peut plus rien faire de bon, il faut etre assez sage pour se retirer soi meme, parce que auelque soit les actes posés pour s’accrocher, ils se retournent tous contre nous. Il ya un camp qui n’a mm pas le moindre argument pour affronter le camp adverse, alors il organise des débats où ses partisans le glorifient sans aucune conviction. Les seuls gabonais qui regardent encore cette chaine et qui ramenent ces debats le matin au travail avec l’union dans les bras, ce sont ces mm partisans…Croyez moi, même seul sans le front uni, chaque pas que vous faites participe désormais à votre chute….Les cloches ont sonné, le compte a rebours a été déclenché…avec la mort du regretté OBO, le PDG qui n’a apporté aucun espoir ne peut que chuter. Pourtant en 2009, le monde s’est tut dans un benefice du doute que le PDG n’a pas su saisir alors que sa survie en dependait…

  18. manondzo dit :

    Rêvez! Rêvez! vous vous réveillerez abasourdis en 2016 lorsque ABO va rempiler.

  19. Dubitatif dit :

    Les amis d’Ali disent toujours “non événement”, et en coulisse tu les vois transpirer pour sortir l’artillerie lourde contre cette opposition béton, c’est fou! On dirait des enfants. On va jusqu’à mettre une télévision d’Etat à contribution avec le risque qu’elle devienne encore plus ridicule qu’elle ne l’ait déjà.

    Ali Bongo fait dans sa culotte ou quoi? Pourquoi autant de bizarreries? Il sent le vent du boulet ou bien? En tout cas je sens que que son petit jeu de 2009 ne va pas se reproduire. A l’intérieur du pays, il sera battu net. Ses soutiens à l’étranger le lâchent tellement il fait du n’importe quoi. Même au sein de son propre parti il est dicredité (mais shut, silence! Faut surtout pas en parler!). Donc oui, Ali a de raison de faire des cauchemars. Surtout que les esprits des morts de Pog en 2009 ne le lâchent pas, d’où ses nombreux déplacement inutiles pour tenter de leur échapper. Le mal qu’il a fait et qu’il continue de faire, tout ça ça lui retombe dessus comme un boomrang. Mais c’est toujours mieux de faire bonne figure en faisant le ngounda ngunda. L’avenir nous dira.

  20. Le ctoyen libre dit :

    ALI compte sur son armee pouvenir tuer les gabonais , mais je crois que 2016 cette armee aura en face des gabonais sans armes mais simplement leur voix pour dire à Ali un seul mot “Degage”

  21. owana wi mama dit :

    L’action de l’opposition certes n’est ps un non evenement, mais il faut aussi reconnaitre qu’elle aurait pu trouver mieux comme scoop mediatique que le “registration birth gate” ( l’affaire de l’acte de naissance) avec tous les intellectuels que l’opposition possede. Le gvt fait des efforts gargantuesques pour developper le Gabon socio-economiquement, une chose que le front uni de l’opposition doit au moins faire fi de reconnaitre. C’est vrai de tres graves erreures ont ete’ lourdement commises par le passe’, mais aujourd’hui une dynamique plus jeune, avec un management revu et repense’ sont des preuves imminentes d’un Gabon qui opere lentement et surement sa mue. A default nous avons une opposition qui stagne, plus perfide et trompeuse, comme un faux prophete promettant miracles et guerisons a un peuple terne, manquant cruellement de foi, d’amour et de reelles convictions(moral, culturel, scientifique, politique, economique, et sociologique…). Le Gabon notre pays a fait le choix de son leader et de facon legitime par suffrage universel. Only be patient, the Presidentials of 2016 are already on their way.

  22. matho dit :

    Jean PING sort du bois et Ali Bongo decouvre l’ogooué maritime qu’il promet de combler de réalisations.Vraiment dans le calendrier du pdg,ça ou réaction à un autre nonevenement?

  23. Regarde la lune et non mon doigt qui te la montre dit :

    C’est héréditaire chez les pdgistes, les débats mono-colores.
    Je défie quiconque ici de nous apporter une preuve d’un débat organisé entre un Candidat surnaturel (naturel voulais- je dire) du pdg et un quelconque candidat de l’opposition pendant toutes les campagnes présidentielles que nous avions déjà dans notre pays.
    Les pdgistes savent qu’ils sont limités et non pas d’arguments donc, peu convaincants.
    S’ils sont forts qu’ils nous organisent un vrai face à face entre leur génie qui vient de transformer le Gabon en 4 ans pour obtenir les résultats (qui sautent aux yeux)que le Gabon n’a pas eu en 50 ans et le candidat qui sera choisi pour le compte du Front uni de l’opposition. En ce moment là, on verra s’ils ont des tripes.
    Essayez seulement et vous verrez, bande d’incapables………

  24. Touslesmemes dit :

    Tchouoooooo vous aussi david ELLA MINTSA par ci david ELLA MINTSA par la ,pourquoi lui donner autant de considération en parlant de lui vous faites comme les pedegistes ,David ELLA MINTSA ,est un non événement pour la société gabonaise, quelqu’un qui est incapable de gérer son foyer ou la femme a divorcé et vis désormais en France a cause de sa cupidité et son envi de vouloir tout a voir sans les règles de la vie ,il faut comprendre que déjà à ce niveau d’incapacité il ne peux pas gérer une boîte comme Gabon télévision la seule chose qui le maintien la c’est acrobaties avec toutes les femmes de cette chaîne , et je voudrais vous rappeler qu’ali9 n’est pas et n’était pas son beau frère il la fait croire a tout le monde le même mensonge qu’il fait avec les pedegistes .tout pour lui se passe en bas de culotte 2016 ,il va changer la veste en cherchant une femme dans la famille de notre Président nouveau de 2016 pour toujours se maintenir la ou , il est connu par ses collèges qu il est incompétent notoire c’est pour cette raison que le PDG le garde la tous des tocards , des gens qui volent pillent le pays ils vont tous payer , même s’ils sont tous des hommes aux col blanc et à la cravate rouge voilà qui est David ELLA MINTSA 2016 quand nous allons prendre le pouvoir , David ELLA MINTSA va nous rendre les comptes de sa gestions macabre a la tête de cette chaîne , ils va nous rembourser notre argent qui fait fonctionner cette chaîne .et qu’il vol pour construire les châteaux dans tout le Gabon et gérer autant de filles , sa vie se limite a voler , les petites filles, qu’il donne de l’argent c’est un pédophile et même il est p…. C’est pour cette raison que la femme lui a quitter. D’ici la beaucoup de choses vont lui quitter il viendra a l’opposition chanter pour nous contre Ali c’est une question de temps
    Envi

  25. Touslesmemes dit :

    Vous savez le PDG a peur, cette fois il faut soutenir l’opposition et que tout les gabonais se prépare au changement en 2016, ne suivons pas David ELLA MINTSA qui veux distraire les gabonais ,pourquoi? Quel est son intérêt ? Il gagne quoi? Juste voler les miettes que maixen leurs fait ramasser et imaginés quand ils se courbent Maixen est derrière suivez mon regard,ce David je vous ai dit qu’il était incapable de gérer quoi que se soit ,scherelle annabelle BONGOTA a était nommé chez son copain au ministère du budget mais elle présente toujours le journal et continue à faire des reportages sur Gabon télévision savez vous pourquoi? Elle est l amante de deux directeurs David ELLA MINTSA et MAthieu Koumba une chaîne qui se gère à la culotte aux cuisses et aux canapés de bureaux , quand nous allons prendre le pouvoir cette bande d incompétents prendrons leurs cou et pieds pour quitter ce pays a la nouvelle opposition ne nous décevez pas. Tout les Gabonais sont derrière vous même ceux qui sont avec ce braqueur de Président qui a volé notre victoire en 2009

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW