Le Championnat scolaire et universitaire (CSU) va se tenir de janvier à avril 2020. La relance de cette compétition vise à renouveler l’élite sportive nationale par la détection de nouvelles pépites.

Le Championnat scolaire et universitaire se tiendra du janvier à avril 2020. © Gabonreview

 

En sommeil depuis plusieurs années, le Championnat scolaire et universitaire (CSU) va sortir de sa léthargie dès janvier 2020. Réuni le 23 décembre à Libreville, le conseil des ministres a marqué son accord pour la relance de cette compétition. «Ce programme s’inscrit dans le but d’alimenter et renouveler notre élite sportive grâce au processus de détection de talents sur l’ensemble du territoire national», a expliqué le conseil des ministres.

La relance de la compétition est le fruit d’un travail de longue haleine, de tous les départements ministériels impliqués dans le projet. «Les talents détectés intégreront le sport civil amateur et professionnel, ainsi que les académies de sports dont l’ouverture est envisagée dans quatre provinces (Estuaire, Haut-Ogooué, Ogooué-Maritime et Woleu-Ntem, ndlr)», a expliqué le ministre des Sports.

Selon Franck Nguema, relayé par L’Union, ces talents constitueront désormais l’ossature des sélections nationales scolaires et universitaires. «Lesquels prendront part aux compétitions internationales organisées, respectivement, par la Fédération internationale du sport scolaire et la Fédération internationale du sport universitaire», a précisé le ministre des Sports.

Trois phases seront au programme du CSU en 2020. Il s’agit de la phase départementale, qui constituera l’étape éliminatoire. Viendra ensuite la phase provinciale, qui fera office d’opposition des équipes scolaires et universitaires à l’échelon régionale. Ces deux phases entre se dérouleront entre janvier et mars prochains. La phase provinciale, enfin, qui verra s’affronter les différents vainqueurs des quatre provinces, se tiendra en avril 2020.

Dix disciplines prendront part à ce championnat : football, basket, volley, handball, athlétisme, tennis de table, taekwondo, karaté, scrabble et gymnastique. Les meilleurs éléments bénéficieront de bourses olympiques.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW