Aussitôt le décès du père de Sylvia Bongo rendu public, plusieurs personnes, membres du gouvernement y compris, ont tenu à lui rendre hommage, notamment sur les réseaux sociaux.

Edouard-Pierre Valentin de son vivant, en compagnie de sa fille Sylvia Bongo. © Twitter/Sylvia Bongo

 

Fondateur et patron de la compagnie d’assurance Ogar-Vie, Edouard-Pierre Valentin est décédé lundi à Montpellier, en France. Il avait 80 ans. Depuis la mort de celui qui présidait jusque-là le conseil d’administration de la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré), les hommages n’en finissent plus. Sa fille, Sylvia Bongo Ondimba, la première, lui a réaffirmé son amour sur son compte Twitter tout en lui promettant «des étoiles comme personne n’en a».

Les collaborateurs d’Ali Bongo à la présidence de la République ont emboîté le pas à la Première dame du Gabon, disant du défunt que «son nom restera gravé dans l’Histoire de notre pays qu’il rejoignit dans les années 1970». «Par son dynamisme et son sens de l’initiative, M. Edouard-Pierre Valentin a contribué, sa vie durant, à porter haut les couleurs de l’économie gabonaise, inspirant plusieurs générations d’entrepreneurs. Celles et ceux qui l’ont côtoyé n’ont jamais cessé de louer son sens de la clairvoyance et de l’innovation, mais également ses qualités humaines, faites d’écoute et d’attention», se rappellent les collaborateurs du palais Rénovation à Libreville.

Du ministre des Transports Justin Ndoundangoye ayant exprimé sa «très vive tristesse», au ministre délégué à la Forêt et à l’Environnement Franck Nguema qui le présente comme un «grand capitaine d’industrie au Gabon et en Afrique», plusieurs membres du gouvernement ont également rendu hommage à Edouard Valentin. Les responsables de structures associatives et politiques ainsi que des partis politiques n’ont pas été en reste. Au nom de l’UJPDG, Marius Assoumou Ndong souhaite se souvenir de «l’un des précurseurs du secteur des assurances au Gabon».

 
 

7 Commentaires

  1. Julien dit :

    Ne me demandez surtout pas de compatir. Je n’en ai que FOUTRE.

  2. IKOBEY dit :

    Mort d’un Grand Gabonais. Né en Europe il est devenu Gabonais par amour de notre pays. Travailleur acharné, entrepreneur redoutable, humaniste au grand coeur, il est un exemple pour nous tous.

    • Milangmissi dit :

      Tu vois d’ailleurs le nombre de commentaires sur l’article sur ce même site il y a l’annonce du décès de Luc Lemaire un autre gabonais de coeur.
      Vous êtes un grand malade, mon cher compatriote, je vous en prie prenez rendez-vous avec un psy, vous êtes entrain de perdre pied.
      je dis ça pour vous et les votre.
      Dommage que Gabonreview ont rasé les commentaire quand ils ont fait leurs mise à jour

  3. MONSIEUR A dit :

    PAIX à ce grand homme de l’Economie gabonaise. Que les prédateurs ne touchent surtout pas aux épargnes de GABON-VIE.

  4. Abieri dit :

    J’ai connu Mr Valentin lors de mon 1er emploi, je travaillai avec M.Charles ,Mr Valentin m’a tout de suite impressionné par son charisme, son savoir, sa pédagogie et sa bienveillance pour le petit jeune que j’étais.
    Un grand merci, vous resterez toujours graver dans ma mémoire.
    Que le repos éternel vous soit doux.

  5. LES PASSANTS dit :

    En moins de trois mois deux héritages sévères à notre Sylvia Bongo.
    Bravo Sylvia, nous allons convoquer Guinness Record.

    Quant à ton papa, ne t’inquiète il a déjà retrouvé ton très cher défunt époux à la table de satan.

    A quand ton voyage aussi?

    Nous sommes tous des passants

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW