Nommé le 16 juin en Conseil des ministres, Joannick Ngomo Obiang a pris ses fonctions de directeur général de l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDCS) le 21 juin à Libreville. Il promet d’oeuvrer pour développer le sport et valoriser la culture gabonaise à travers des partenariats locaux et étrangers.

Joannick Ngomo Obiang, le nouveau directeur général de l’ONDCS, le 21 juin 2019.© Gabonreview

 

Installation de Joannick Ngomo Obiang par le ministre en charge de Sports Franck Nguema, le 21 juin.© Gabonreview

Cinq jours après sa nomination, Joannick Ngomo Obiang a été officiellement installé le 21 juin dans ses fonctions de directeur général de l’Office national de développement du sport et de la culture(ONDCS) par le ministre des Sports, Franck Nguema.

Le directeur général de l’ONDCS a promis de ne ménager aucun effort pour valoriser le sport et sa pratique au Gabon ainsi que la culture gabonaise. Il envisage «de créer une nouvelle offre sportive et culturelle de qualité». Cela passe «part la signature de partenariats aussi bien au Gabon qu’à l’international pour mobiliser des ressources nécessaires». Une ambition pour laquelle le ministre des Sports, Franck Nguema s’est dit disposé à accompagner.

Joannick Ngomo Obiang aura la charge de gérer une structure ambitieuse qui a absorbé le Fonds national de développement du sport (FNDS), l’Agence de gestion des infrastructures sportives et culturelles (Anageisc) et la Commission nationale d’organisation et de gestion des évènements et manifestations à caractère national et international (CNOGEMCNI).

Né le 24 décembre 1978 à Libreville, le directeur général de l’ONDCS a exercé pendant cinq ans en qualité de promoteur institutionnel au sein de l’Agence de promotion des investissements. Il fut par ailleurs conseiller chargé de la promotion des investissements en provenance des pays du Golf, au sein du Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW