L’ancien président du Comité de la diversité du parti québécois (PQ), Dieudonné Ella Oyono, a été élu par acclamation en tant que président du conseil exécutif du parti, poste laissé vacant par la titulaire, Gabrielle Lemieux. La nomination à ce poste sera confirmée lors d’un congrès du PQ prévu en novembre.

Dieudonné Ella Oyono, le nouveau président du parti Québécois en attendant la confirmation en Novembre prochain. © lapresse.ca

 

Originaire du Gabon et arrivé au Québec en 2001, le chef d’équipe au service du développement économique de la ville de Montréal a été porté à la tête du parti indépendant québécois (PQ), le 15 octobre 2019. Rassembler les indépendantistes des différentes générations, des villes et des régions, mais aussi de toutes les origines culturelles, constitue son challenge.

Présenté par ses compatriotes comme immigrant de première génération, mais aussi nationaliste qu’un descendant des patriotes, Dieudonné Ella Oyono incarne ce renouveau. Un souverainisme «rassembleur», dit-il, qui ne craint pas les étrangers.

«Le Parti québécois a un projet porteur pour le Québec et celui-ci mérite d’être connu par un plus grand nombre de nos compatriotes de toutes les origines. Qu’il s’agisse de l’épanouissement de notre langue et de notre culture ou de grandes transformations économiques telles que la transition écologique, tous ces enjeux sont freinés par le statut du Québec au sein de la fédération canadienne. Nous pouvons clairement le constater, il plus que temps que le Québec se réalise politiquement, économiquement, culturellement et écologiquement», a déclaré Dieudonné Ella Oyono, relayé par le site d’information avant-premiere.ca.

Doctorant à l’école des sciences de la gestion de l’UQAM en économie, Dieudonné Ella Oyono a défendu les couleurs du PQ lors de l’élection générale du 1er octobre 2018 dans la circonscription de Saint-Henri Sainte-Anne. Il a été conseiller économique au gouvernement du Québec pendant dix ans.

 
 

6 Commentaires

  1. diogene dit :

    Les gabonais s’épanouissent mieux dans les pays développés et démocratiques.
    Prenons en de la graine.

  2. Moussotsi dit :

    Gabonais soyons fière de nous. Loin des gens qui trainent notre si beau pays dans un état critique on sait très bien ce qu’on est capable de de bâtir étant face à du sérieux.

  3. moundounga dit :

    Bjr. Waow! les Gabonais qui aiment bien “les preuves de confrontation sont bien servis”. Un compatriote plébiscité politiquement à PANAM, bravo à toi mon frère et s’il te plait comme le veux la tradition après le retour du cimetière ne te retourne plus. Bravo!.

  4. Ulysse dit :

    Bon vent à Dieudonné Ella Oyono son but est d’œuvrer pour le Pays qui l’a accueilli et qui ne juge pas son enveloppe extérieure mais pour les sentiments qu’il alloue au Canada peut être cela devrait il servir d’exemple a notre Pays le Gabon.

  5. BIKELE dit :

    Quel modèle et quelle fierté !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW