Cette plateforme de conseil et d’aide à la décision pour les agriculteurs, fondée par le Gabonais Dieudonné Okalas Ossami, a été primée le 13 janvier 2017, lors du 27e sommet Afrique-Franc à Bamako, pour son rôle dans la transition numérique du secteur agricole en Afrique.

Les agriculteurs doivent mieux apprivoiser l’outil numérique. © dumdum-cultivateur.blogspot.com

 

Dix innovations technologiques africaines et françaises retenues sur un total d’environ 500 start-up ayant concouru au Digital Africa, initié par l’Agence française de développement (AFD) et la banque publique d’investissement (Bpifrance), ont été primées le 13 janvier 2017, à Bamako, lors du Forum économique Afrique-France. Parmi ces révélations du numérique figure la start-up «e-Tumba», système permettant d’améliorer les rendements agricoles de zones technologiquement peu équipées.

Dieudonné Okalas-Ossami, créateur de l’application e-Tumba, était l’invité de Charlie Dupiot dans 7 Milliards de Voisins le 22 septembre 2016. © rfi.fr

Selon le fondateur de e-Tumba, Dieudonné Okalas Ossami, en connectant les agriculteurs africains aux nouvelles technologies, innovantes de simulation de croissance des plantes, e-Tumba permet de réduire l’utilisation d’eau et de produits chimiques, tout en augmentant la qualité et la quantité des rendements et en préservant les ressources naturelles et l’environnement. «Notre système s’adapte à de nombreuses cultures, du riz au blé, en passant par le soja, la canne à sucre ou le coton. Les conseils prodigués par notre interface sont basés sur des calculs scientifiques. En effet, c’est un algorithme qui permet de calculer les actions à réaliser sur la parcelle en fonction des conditions», a-t-il expliqué, assurant par ailleurs que « (…) la plupart des petits exploitants d’Afrique subsaharienne ne possèdent pas de tels outils. C’est pour cela que nous travaillons beaucoup avec des conseillers agricoles, qui pourront eux-mêmes aider leurs agriculteurs à obtenir de meilleurs rendements grâce à nos solutions».

Avec son projet de développement des stations météos connectées, permettant notamment aux agriculteurs des pays du sud de recevoir des conseils en temps réel, en fonction des données objectives de leurs parcelles, le docteur en génie des logiciels et ancien directeur à Veriphone France, Dieudonné Okalas Ossami, a obtenu des deux organisateurs du concours, l’Agence française de développement (AFD) et Bpifrance, un accompagnement technique et financier, pour une valeur cumulée maximale de 40 000 euros.

E-Tumba conçoit et développe des outils d’aide à la décision innovants pour la production et la diffusion en temps-réel de préconisations agronomiques individualisées, à travers les nouvelles technologies de communication (SMS, USSD, email, Internet, etc.). Elles sont de plusieurs formats notamment, (audio, 3D, courbes, textes, tableaux, graphiques, etc.).

 
 

4 Commentaires

  1. Lemami dit :

    Bonjour
    Pourquoi le gabonais est récompensé par
    Sa compétence ailleurs pendant qu au Gabon il est primé par son vol?

  2. Pauvre Gabon dit :

    Enfin des gabonais qui créent et innovent. Dommage ce genre de récompenses n’interviennent qu’à l’étranger. Il faudra immpliquer ce genre de compétences dans les projets agricoles au Gabon, dont le projet Graine.

  3. ODJIBA RUFIN CLAUDEL dit :

    La fuite des cerveaux ,encore d’actualité de nos jours au GABON? c est désolant de ne pas motiver ces initiatives, que les autres pays Africains profitent sauf le Gabon .félicitations petit c est une fierté de porter nos couleurs sur la plate forme internationale ,dommage pour nous gabonais,du courage tant qu il y a la fois ,on espère toujours bravo pour le petit d’OKONDJA.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW