Le nouvel ambassadeur du Gabon au Royaume d’Arabie saoudite n’a pas pris ses fonctions depuis sa nomination en février dernier. Riyad ne lui ferait pas confiance en raison de ses différentes nationalités.

Quatre mois après sa nomination, Liban Soleman le nouvel ambassadeur du Gabon en Arabie saoudite n’a pas pris ses fonctions. © D.R.

 

Nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Gabon en Arabie saoudite, Liban Soleman n’a pas pris ses fonctions quatre mois après. Ça commence à faire long, et beaucoup s’interrogent sur ce retard. L’ancien chef de cabinet d’Ali Bongo aurait-il refusé de se soumettre à sa nomination intervenue en février dernier ? L’ex-patron du Bureau de coordination du PSGE aurait-il mal digéré son éjection, alors qu’il était considéré comme un des indéboulonnables du système en place ? Si rien ne permet d’expliquer exactement pourquoi sa prise de fonction officielle tarde à se faire, ce mercredi 26 juin, La lettre du continent croit savoir que ce sont ses nombreuses nationalités qui font que Riyad ne l’ait pas encore accrédité.

Selon le média, les autorités saoudiennes «rechignent toujours à lui accorder [son accréditation] en raison des “multiples” nationalités que posséderait l’ancien coordonnateur du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE)».

De nationalité gabonaise, Liban Soleman est d’origine somalienne. S’il est difficile de prouver qu’il a sa nationalité d’origine, l’ancien collaborateur d’Ali Bongo et protégé de Maixent Accrombessi possèderait également la nationalité américaine. À Riyad, cette multiplication de nationalité serait mal perçue. Pour l’heure, en attendant son accréditation, l’ambassadeur entrant profiterait de ses «vacances» en Israël, selon certains, ou aux États-Unis où il a ses habitudes depuis plusieurs années.

 
 

11 Commentaires

  1. Mezzah dit :

    Première mesure à prendre quand les choses vont changer: plus de double nationalité au Gabon. On ne peut pas occuper de hautes fonctions en connaissant tous les secrets d’un pays et avoir une autre nationalité. C’est du bon sens.

    • Huguette dit :

      Pourquoi ne devrait-on pas avoir de double nationalités?
      Je suis française, mon mari gabonais, nos enfants ne devraient-ils pas avoir la double nationalité? Je ne vois pas pourquoi.
      Occuper de hautes fonctions et connaitre tous les secrets d’un pays relèvent de la probité et de l’amour pour sa patrie. La double nationalité n’empêche pas d’avoir ses traits de caractère à mon sens.

      • EHYA O.R dit :

        C’est intéressant d’avoir la double nationalité pour certains compatriotes mais ce serait mieux de choisir une nationalité lorsqu’on occupe de hautes fonctions au sein de l’administration publique de notre pays.

        C’est une condition qui devrait être exigée, vérifiée et surveillée par les différents enquêteurs pour des questions de sécurité nationale.

        Voilà une situation claire, vécu par Liban SOLEMAN, dans un pays certes monarchique mais qui se veut un peu sérieux.

      • Mendoume Nze dit :

        Bjr madame Huguette!Le principe de la double nationalité ne saurait être contesté,il a son sens pr exemple dn votre cas.Mais,sachez qu’au niveau politique,il peut susciter en bien des cas des conflits d’intérêts et une fois au fait des secrets d’un pays au plus au degré on ne peut disposer d’une double nationalité.Du point de vue éthique,c’est incompatible!Au Gabon,ce qui vexe c’est de voir l’attitude de ces hommes qui l’ont acquis,se prévaloir bon gabonais et de se retourner du Gabon une fois leurs intérêts égoïstes assouvis.Depuis des années,on assiste à ce triste spectacle,à croire que pour eux la nationalité n’est qu’un tremplin et non une question d’amour du pays et de probité.

  2. Ari dit :

    Vois-moi ce genre de conneries! C’est quel type de desordre ca!!! Alors que les vrais gabonais diplomes sont au chomage, et ce sont des gens comme ca dont on ne sait d’ou ils sortent (aucune connaissance de la culture ou de l’histoire du Gabon) qui doivent representer le Gabon. Le systeme Bongo-PDG n’est plus vraiment a decrire. Pitie de nous!

  3. Raponda Walker0 dit :

    Double nationalité ok. Mais triple c abusé..sachant quil occupe de hautes fonctions. Ya un gris manque de serieux. Dailleurs ils ne lont jamais été…

  4. Mendoume Nze dit :

    Bjr madame Huguette!Le principe de la double nationalité ne saurait être contesté,il a son sens pr exemple dn votre cas.Mais,sachez qu’au niveau politique,il peut susciter en bien des cas des conflits d’intérêts et une fois au fait des secrets d’un pays au plus au degré on ne peut disposer d’une double nationalité.Du point de vue éthique,c’est incompatible!Au Gabon,ce qui vexe c’est de voir l’attitude de ces hommes qui l’ont acquis,se prévaloir bon gabonais et de se retourner du Gabon une fois leurs intérêts égoïstes assouvis.Depuis des années,on assiste à ce triste spectacle,à croire que pour eux la nationalité n’est qu’un tremplin et non une question d’amour du pays et de probité.

  5. Lembadalabulong dit :

    Ceux qui ont les doubles nationalités sont des gangrènes pour le pays. Il est difficile de les cerner. Ils sont capables de tout. Ils ne devraient donc pas occuper certaines fonctions sur tout pas dans les lieux sensibles de la république. Ils n’ont et ne peuvent pas avoir la culture et l’esprit de la république. Ils sont toujours partages. Ce problème peut faire l’objet d’une révision de la constitution.Voici les vrais problèmes à traiter.

    • patrick dit :

      Mr Lembadalabulong….

      Ne vous en déplaise mais si tous les gabonais qui vivent à l’étranger avec la double nationalité devaient rentrer au pays vous seriez moins fière…de retrouver toute cette gangrène comme vous dites si bien …

    • patrick dit :

      Mr Lembadalabulong…. suivez votre logique imparable et ô combien stupide: supprimez la double nationalité pour les gabonais et faites revenir cette gangrène, comme vous dites si bien, au bercail….On verra votre tête…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW