Gabon special economic zone (GSEZ) vient de lancer un appel à candidatures pour la formation de 50 Gabonaises dans les métiers de chauffeur poids lourds et opérateur d’engins, traditionnellement réservés à la gent masculine.

GSEZ va former des femmes dans les métiers de chauffeur poids lourds et opérateur d’engins. © francetvinfo.fr

 

Faisant écho à la diversité des genres prônée par les plus hautes autorités, Gabon special economic zone (GSEZ) va offrir l’opportunité à des femmes d’exercer des métiers dits «masculins». L’opérateur économique va former 50 Gabonaises, de 25 à 40 ans, dans les métiers de chauffeur poids lourds et opérateur d’engins.

«La formation qui durera neuf mois permettra aux participantes d’acquérir des compétences théoriques et pratiques. Elle se tiendra dans la commune d’Owendo sur le site minéralier du port minéralier», a précisé GSEZ en lançant l’appel à candidatures pour cette formation, dont le délai de dépôt des dossiers est fixé au 28 octobre.

Pour encourager les candidates retenues, GSEZ a prévu plusieurs mesures d’accompagnement durant la formation. Le groupe va verser aux participantes, une allocation mensuelle dont le montant n’a pas été communiqué. Elles bénéficieront également d’«un moyen de transport avec des horaires de formation flexibles dans le strict respect de la législation du travail en matière de travail des femmes au Gabon», a assuré GSEZ qui pourrait améliorer, si nécessaire, ces mesures d’accompagnement.

«Les participantes qui complèteront la formation avec succès se verront attribuer un diplôme de fin de formation délivré par le ministère de la Formation professionnelle», a conclu GSEZ, sans préciser si certaines iront garnir ses effectifs.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW