Maladie héréditaire, la drépanocytose est assez prégnante au Gabon. Pour appeler l’attention des pouvoirs publics et permettre au plus grand nombre de connaître leur statut, l’ONG DrépaZéroCytose Gabon organise du 30 mai au 1er juin à Franceville, la 2ème édition des journées scientifiques de la drépanocytose.

© D.R.

 

La 2ème édition des journées scientifiques de la drépanocytose se tiendra du 30 mai au 1er juin à Franceville. Organisées par l’ONG DrépaZéroCytose Gabon, sous le thème «La drépanocytose: du dépistage à la prise en charge», ces journées scientifiques visent une grande mobilisation autour de cette maladie pour une meilleure prise en charge des drépanocytaires.

Selon les organisateurs, plusieurs communications scientifiques prévues ont pour vocation de saisir cette pathologie dans son entièreté, pour mieux comprendre ses évolutions, les modalités de prise en charge efficace, mais aussi les moyens de s’en prémunir. Des dépistages gratuits ainsi que des consultations gratuites sont également prévus. Les patients repartiront avec des médicaments offerts gratuitement par l’organisation. «Nous voulons faire un grand nombre de dépistages pour que les populations soient au courant de leur statut et avoir une meilleure prise en charge», a déclaré un membre de cette ONG spécialisée dans l’étude de la drépanocytose et des maladies de l’hémoglobine. Depuis la première édition de l’évènement, elle a fait le pari de soutenir l’éducation, la recherche et la prise en charge des patients drépanocytaires et d’autres hémoglobinopathies au Gabon.

Se fondant sur le fait qu’«au Gabon, il y a de plus en plus de drépanocytaires mal suivis», ces journées scientifiques permettront également d’appeler l’attention des pouvoirs publics pour une meilleure prise en charge des patients. Il faut créer un «électrochoc» pour susciter l’empathie des décideurs car, nous avons «On a besoin des pouvoirs publics» pour mieux soigner nos compatriotes et espérer contraindre la pathologie à une tendance baissière.

Comme le rappelle DrépaZéroCytose Gabon, la drépanocytose affecte durement la vie quotidienne des personnes atteintes mais également sur leur famille. La maladie se manifeste quelques mois après la naissance et se caractérise par une grave perturbation de la capacité des globules rouges à circuler normalement dans les vaisseaux sanguins. «De ce fait, les patients sont dans une situation de perpétuel risque d’évènements critiques majeurs». D’où l’impératif d’une implication renforcée des pouvoirs publics.

 

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW