Dynamique unitaire a donné rendez-vous aux travailleurs à son assemblée générale prévue le 27 mai prochain à Libreville. Plusieurs sujets tournant autour de la situation sociopolitique du pays seront à l’ordre du jour.

Moment d’une précédente assemblée générale de Dynamique unitaire. © D.R.

 

Tournant autour de situation sociopolitique du pays, plusieurs sujets seront à l’ordre du jour lors de cette assemblée générale, prévue sur le site mythique du stade d’Awendjé (4e arrondissement). Il s’agit notamment de «l’enfumage autour des mesures d’austérité», «la réforme des pensions», «l’augmentation des prélèvements de la Caisse nationale de maladie et de garantie sociale (CNAMS)», «le blocage des situations administratives des agents publics», le paiement des services rendus aux agents publics retraités», etc.

Une rencontre à laquelle Dynamique unitaire tient coûte que coûte, même si elle garde en mémoire la manifestation réprimée du 27 avril dernier, où l’invitation faite aux travailleurs avait reçu un écho favorable auprès des forces de police. Bien que n’étant pas conviées, celles-ci ont envahi le site du stade de basket d’Awendjé, chargées de grenades lacrymogènes.

«Nous n’avons pas pris de dispositions particulières dans le cas où cette situation se répétait le 27 mai», a déclaré un leader de Dynamique unitaire joint au téléphone. «La police n’avait pas respecté la loi. Nous, nous sommes là pour le faire. Nous tiendrons notre assemblée générale au lieu et heure (13h, ndlr) indiqués», a affirmé Hassan Mombo.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW