Selon l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf), le Gabon a totalisé en janvier 3 millions d’abonnements à la téléphonie mobile, pour un taux de pénétration de 144%.

Le Gabon totalisait 3 millions d’abonnements à la téléphonie mobile pour un taux de pénétration de 144%. © D.R.

 

Le Gabon poursuit sans belle lancée dans la société de l’information. Les statiques publiées récemment par l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) et relayées par le site Agenceecofin.com confirment cet allant.

Selon ces statistiques, le Gabon comptabilisait 3 millions d’abonnements à la téléphonie mobile, pour un taux de pénétration de 144% en janvier 2019.  Sur ce segment de marché, Gabon Telecom Mobile a conservé son leadership avec près de 59% de parts contre 41% pour son unique rival, Airtel Gabon. Le pays a également enregistré un million d’internautes pour une population estimée à 2,09 millions d’habitants. Soit un taux de pénétration d’Internet de 48%.

Sur ce segment, l’Internet mobile est demeuré le plus prisé. Il représente près de 99,11% du marché dans lequel le groupe Gabon Telecom s’arroge, une fois de plus, la majorité avec une part avoisinant les 65%, tandis qu’Airtel se contentait d’une part d’environ 34,11%.

L’agenceecofin.com indique en ce qui concerne l’usage des réseaux sociaux que le Gabon dispose de 730 000 utilisateurs pour un taux de pénétration de 33%. Et 680 000 utilisateurs de ces nouveaux outils de communications sont connectés uniquement sur mobile, tandis que 50 000 préfèrent un ordinateur.

En juin 2018, le taux de pénétration de la téléphonie mobile se situait à 157%, avec 2 829 165 abonnements. Pour l’accès à l’Internet, il était de 105%, avec 1 888 672 abonnements.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW