Après une campagne éliminatoire moyenne, le Gabon a encore ses cartes en main pour décrocher sa qualification à la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Pour Bruno Ecuélé Manga, les Panthères donneront tout pour y parvenir lors de l’ultime journée des éliminatoires face au Burundi, en mars prochain.

Le défenseur aux 72 sélections croit en la qualification du Gabon pour la Can 2019. © africatopsports.com

 

L’ultime et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 se jouera en mars prochain. Avant cette échéance capitale, Bruno Ecuélé Manga a jugé le parcours des Panthères lors de cette campagne.

«Nous avons eu un départ très bâclé avant de nous relancer. Mais nous avons malheureusement perdu à domicile lors de la dernière journée. Qu’à cela ne tienne, nous sommes toujours en vie dans ce groupe», a déclaré l’international gabonais dans une interview accordée à foxsports1340am.com.

Logé dans le groupe C des éliminatoires, le Gabon compte huit points derrière le Mali, leader et qualifié pour la Can 2019. Belle surprise du groupe, le Burundi est 2e avec neuf points. Le Soudan du Sud est dernier du groupe avec aucun point récolté jusqu’ici.

«Je pense qu’en mars, ce sera la phase finale et qu’il faudra mouiller le maillot pour donner aux supporters gabonais de quoi se réjouir. Nous nous battrons jusqu’au bout, nous irons chercher cette qualification même si nous sommes conscients qu’en Afrique, les matchs à l’extérieur sont vraiment difficiles», a souligné Bruno Ecuélé Manga.

Avec plus de 70 sélections à son actif, le défenseur espère participer à une cinquième Can avec le Gabon. «Pour moi, ce serait un grand pas en avant car il n’y a pas beaucoup de joueurs qui participent à cinq Coupes d’Afrique des nations (2012, 2013, 2015 et 2017, ndlr», a indiqué le joueur, qui a juré fidélité à la sélection nationale. «Tant que je jouerai, je resterai toujours disponible pour mon pays», a conclu Bruno Ecuélé Manga.

 
 

1 Commentaire

  1. Le maréchalat du Roi Dieu dit :

    Merci, tu nous as rarement déçu.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW