Prendre attache avec les chefs d’établissements scolaires de Libreville et ses environs, et évoquer l’insécurité grandissante en milieu scolaire. Tel était l’objet de la réunion d’échanges entre le ministre de l’Education nationale et les chefs d’établissements, le 4 février à Libreville.

Michel Menga, le ministre d’Etat en charge de l’Education nationale. © Gabonreview

 

Le nouveau ministre de l’Education nationale s’est entretenu, le 4 février à Libreville, avec les chefs d’établissements scolaires de la capitale et ses environs. Une réunion de prise de contact avec en toile de fond, le rôle la place des chefs d’établissements dans le système éducatif.

«Nous arrivons dans un univers en constante mutation. Nous avons estimé qu’après avoir discuté avec l’administration, il fallait recevoir les chefs d’établissement», a déclaré le ministre de l’Education nationale sur Gabon 1ère.

«Les chefs d’établissement constituent un maillon essentiel de notre système éducatif. Nous avons eu cette réunion de prise de contact pour échanger, prendre la température de la maison et voir comment elle se porte. Car, encore une fois, ce sont les chefs d’établissements qui sont au contact des élèves au quotidien», a ajouté Michel Menga.

Cette rencontre a également été l’occasion d’aborder l’insécurité en milieu scolaire. Un phénomène inquiétant et exigeant du gouvernement un plan de lutte efficace. Le ministre de l’Education nationale a assuré que l’initiation d’actions concrètes pour étrangler contre l’insécurité en milieu scolaire est une préoccupation majeure du gouvernement.

«Si les enseignants et les élèves sont inquiétés, c’est qu’il y a un problème. Et c’est un problème auquel il nous faut trouver des solutions. Nous avons écouté les chefs d’établissements, nous allons nous réunir pour que chacun donne des propositions. L’objectif est d’en recueillir un bon nombre qui sera proposé au gouvernement, afin que ce dernier prenne les mesures qui s’imposent et garantissent la sécurité de l’administration et des élèves», a conclu Michel Menga.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW