Le ministère de l’Éducation nationale a dévoilé le 6 novembre 2019, le plan de son futur annuaire statistique de l’éducation et de la formation à ses partenaires du projet qui l’ont par la suite validé et adopté.

Les partenaires au projet d’«Appui à la production des statistiques basiques et à l’élaboration du plan sectoriel de l’éducation», le 6 novembre 2019. © D.R.

 

Les partenaires au projet d’«Appui à la production des statistiques basiques et à l’élaboration du plan sectoriel de l’éducation» ont validé le 6 novembre, au siège de l’Unesco-Gabon, le plan du futur annuaire statistique de l’éducation. Cet instrument devant faciliter le pilotage de la réforme du système de l’éducation et de la formation, comprend tous les sous-secteurs de l’éducation, de la petite enfance à l’enseignement supérieur.

Selon le chef de service traitement informatique du ministère de l’Éducation, Guy Mintsa Obame, l’architecture des annuaires statistiques compte : un annuaire synthèse contenant les principales données des neuf sous-secteurs pour avoir une vue holistique des données de l’ensemble du système éducatif et pour faire face aux besoins pressants d’élaboration du diagnostic sectoriel et du plan sectoriel de l’éducation. Mais également, des annuaires sous-sectoriels sous forme de tomes qui présenteront de manière détaillée les données des différents niveaux d’enseignement regroupés en crèche-garderie/préprimaire préscolaire, primaire, et ENI, secondaire général, enseignement technique et professionnel, formation professionnelle et alphabétisation et enseignement supérieur.

La cinquième et dernière étape consiste en la production de l’annuaire statistique de tous les sous-secteurs de l’éducation et de la formation au Gabon. La présentation de l’annuaire sera en décembre et les travaux d’élaboration du Plan sectoriel de l’éducation commenceront en 2020. Pour préparer ces prochaines, deux experts en Système informatique de gestion de l’éducation du Bureau de l’UNESCO à Yaoundé et l’expert de l’ISU sus-cité sont actuellement à Libreville.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW