La société Siat Gabon est sur le front du chômage. Le 18 novembre à Libreville, la société a recruté 300 jeunes gabonais. Après une formation d’un an en techniques agricoles, ces jeunes seront déployés sur les sites de Kango, Nzile et Mitzic.

300 ces jeunes seigneurs d’hévéa bientôt déployés sur 3 sites de Siat Gabon. © Pejedec-RCI

 

Siat Gabon vient de réaliser une bonne action destinée à lutter contre le chômage, avec le recrutement 300 gabonais le 18 novembre à Libreville. Âgés de 20 à 35 ans, ayant un niveau minimum de 4e, les bénéficiaires ont été sélectionnés dans le cadre du projet Formation adaptation jeunesse (Faj) mis en place par l’Office national de l’emploi (ONE).

Après une formation d’un an en techniques agricoles et saigneur d’Hévéa, certains seront déployés sur les sites de Kango, Nzile et Mitzic. D’autres se verront doter d’une parcelle de terre de 1à 3 hectares de terre pour exercer leur propre activité agricole.

Selon Élisabeth Moussavou, chef d’antenne Estuaire, l’action de Siat Gabon «vise et entend contribuer à la réduction du chômage des jeunes et la lutte contre la délinquance juvénile». Une action que les bénéficiaires n’ont pas manqué de saluer. «Merci à Siat de nous donner la possibilité d’apprendre un métier. Cela devrait nous aider à sortir l’oisiveté et être autonome», a déclaré Aymar Ngoma l’un de lauréats.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW