Convaincue que le monde associatif constitue l’un des secrets des femmes les plus épanouies du monde, la Confédération nationale des entrepreneurs solidaires (CNES) va organiser, le 29 août à Libreville, une formation sur «La culture associative» et «Entreprendre en milieu associatif».

Un stand d’exposition au Forum sur l’entreprenariat social, en juin 2019 à Libreville (illustration). © Gabonreview

 

Comment faire émerger au Gabon une nouvelle classe de leaders associatifs féminins épanouis ? Un challenge dans lequel s’est lancée la Confédération nationale des entrepreneurs solidaires (CNES). Cette plateforme impliquée dans l’éclosion d’une économie émergente et sociale va organiser, le 29 août à Libreville, une formation sur «La culture associative» et «Entreprendre en milieu associatif».

Destinées aux femmes leaders des associations, ONG et coopératives, membres des structures associatives ou aspirant à créer des structures associatives, cette formation vise plusieurs objectifs. Il s’agit d’encourager la culture du développement communautaire, professionnaliser et redynamiser les structures associatives à travers leurs leaders, renforcer le leadership des dirigeantes associatives ou encore, susciter des vocations dans l’entrepreneuriat social.

Si la formation ne dure que 24 heures, «sous forme d’animations PowerPoint accompagnées d’un tableau», ses initiateurs attendent tout de même plusieurs résultats. Il s’agit notamment de parvenir à une meilleure compréhension du monde associatif et ses avantages, asseoir une mentalité de développement communautaire ainsi que les connaissances des valeurs requises en milieu associatif, etc. Seulement 50 places sont prévues pour cette formation, dont les inscriptions se font en ligne (https://forms.gle/TdhY1Gfw1nYQGLpk8).

La CNES a été mis en place à l’issue du 1er Forum sur l’entrepreneuriat social au Gabon, en juin, organisé par le ministère du Commerce, avec l’appui technique du Consortium des entrepreneurs nouvelle génération (CENG). Regroupant des associations, mutuelles, coopératives et autres entreprises commerciales à utilité sociale et environnementale, la CNES est guidée par plusieurs objectifs. L’un d’eux est la mise en place de structures de financement dédiées à l’accompagnement des entrepreneurs sociaux.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW