Le programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu (TEF) a été présenté à l’Office national de l’emploi (ONE), le 16 janvier à Libreville. Cette présentation visait à informer et encourager chercheurs d’emplois et autoentrepreneurs, afin de multiplier les candidatures nationales à l’édition 2020 de ce programme.

Le Programme TEF a été présenté par UBA à l’ONE, le 16 janvier 2020 à Libreville. © D.R.

 

En partenariat avec l’Office national de l’emploi (ONE), UBA Gabon a présenté aux demandeurs d’emploi et entrepreneurs, le 16 janvier à Libreville, le programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu (TEF). L’objectif de cette rencontre était d’informer et encourager les chercheurs d’emplois et les autoentrepreneurs à s’inscrire à l’édition 2020 de ce programme, afin d’obtenir un plus grand nombre de candidats sélectionnés au Gabon.

«Ce qui nous réunit ce jour est la suite logique des activités de l’ONE Entreprendre, qui consiste à aider les jeunes désireux d’entreprendre», a souligné le directeur administratif et de la stratégie de l’ONE. «C’est le fruit du partenariat que nous avons avec la Fondation Tony Elumelu», a ajouté Séverin Lekoumba.

Lancé en 2015, le Programme d’entrepreneuriat TEF est ouvert aux entrepreneurs de toute l’Afrique, que ce soit avec de nouvelles idées de démarrage soit des entreprises existantes de moins de trois ans, opérant dans tous les secteurs. Il consiste en un engagement de 100 millions de dollars sur 10 ans visant à identifier, former, encadrer et financer 10 000 jeunes entrepreneurs africains.

L’objectif est de créer des millions d’emplois et les revenus nécessaires au développement durable du continent, en appliquant la philosophie de l’Africapitalisme, qui positionne le secteur privé comme moteur de croissance de l’Afrique et souligne l’importance de la création de richesses sociales et économiques. Le 1er janvier, la Fondation Tony Elumelu a commencé à accepter les candidatures de l’édition 2020 du programme d’entrepreneuriat.

«Les candidats retenus rejoindront les bénéficiaires actuels représentants 54 pays africains», a révélé le directeur Communication et Marketing d’UBA Gabon. «Ils bénéficieront notamment d’une formation, un mentorat et un capital d’amorçage non remboursable», a précisé Ulrich Auxance Emane. Lors des précédentes éditions, le Programme d’entrepreneuriat TEF a connu la participation de plusieurs entrepreneurs gabonais, à l’instar de Jessica Medza Allogo, responsable de “Les petits pots de l’Ogooué” ou Jérémie Nze Biang, responsable de la plateforme «Okouméa Gabon».

La présentation de ce programme à l’ONE a débouché sur une session de formation destinée aux demandeurs d’emploi et entrepreneurs, jusqu’au 20 janvier.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW