En partenariat avec le secteur privé, le gouvernement annonce pour juin prochain l’organisation du premier forum sur l’entrepreneuriat social au Gabon. La Confédération patronale gabonaise (CPG) a déjà donné son accord de principe.

Marche au manioc Port-Gentil

L’un des objectifs du forum sur l’entrepreneuriat social est de susciter la création des AGR par les jeunes Gabonais. © Gabonreview

 

Du 19 au 21 juin prochain aura lieu à Libreville le premier forum sur l’entrepreneuriat social. Organisé par le ministère du Commerce et des PME-PMI, il sera placé sur le thème : «Quelle place pour l’entrepreneuriat social au Gabon ?» Pour le gouvernement, cette rencontre a un double objectif : lutter contre le chômage et susciter la création d’activités génératrices de revenus (AGR), particulièrement chez des jeunes.

«Ce forum a pour objectif de présenter l’économie sociale afin de la vulgariser auprès des jeunes gabonais en quête d’emplois. Il s’agira de leur expliquer qu’ils peuvent en tirer des revenus et sortir de la précarité», a récemment expliqué Barthélémy Ngoulakia, le secrétaire général du ministère du Commerce et des PME/PMI, au terme d’une réunion de travail avec le bureau de la CPG.

Si le gouvernement et son partenaire technique, le Consortium des entrepreneurs nouvelle génération (CENG), souhaitent associer la CPG à ce forum, c’est pour impliquer davantage le secteur privé dans la lutte contre la précarité, tout en rappelant leurs responsabilités aux différentes entreprises que cette confédération regroupe.

«Face à l’ampleur des problèmes sociétaux et sociaux au Gabon, pour accélérer et amplifier l’indispensable changement social et permettre aux Gabonais d’accéder à des conditions de vie correctes, de nouveaux partenariats doivent impérativement être tissés entre les coopératives, associations, mutuelles et ONG aux modèles sociaux économiques pérennes et le secteur classique privé dans leur cadre RSE (responsabilité sociale et sociétale)», estime Hans Founguès.

Le président du CENG pense, en effet, que «l’implication de la CPG ouvrirait la voie d’une collaboration pré et post forum entre le secteur privé et le gouvernement de la République gabonaise dans la consolidation de l’économie sociale et solidaire, en vue de lutter contre l’exclusion sociale et la précarité dans notre pays par la création d’emplois et de richesses au profit de nos jeunes et femmes».

Par la voix de son secrétaire général Hamidou Okaba, la CPG a déjà donné son accord de principe pour l’accompagnement du gouvernement dans l’organisation de ce premier forum sur l’entrepreneuriat social au Gabon.

 
 

1 Commentaire

  1. NGUI Sabine dit :

    Bonjour , j’aimerais participer à ce forum. Comment faire ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW