Le groupe minier et métallurgique français Eramet a annoncé, le 24 juin 2019, la validation de son projet d’extension de la mine de manganèse au Gabon et de valorisation de lithium en Argentine. La décision finale d’investissement est prévue en fin d’année sous réserve de la levée des financements.

Eramet prépare l’extension de production de minerai de manganèse à Moanda. © D.R.

 

Satisfait de l’obtention du certificat de conformité et du permis d’exploitation délivrés par les autorités gabonaises, ainsi que des résultats des études techniques, économiques, et d’impact environnemental et social qui ont démontré la faisabilité et le fort potentiel de création de valeur sur le projet d’extension de production de minerai de manganèse à Moanda au Gabon, la cellule de validation de projet du groupe Eramet a donné son approbation, permettant au projet de franchir une nouvelle étape importante. L’annonce a été faite le 24 juin  par la direction générale du groupe minier.

L’objectif du projet est de porter la capacité de production globale de minerai de manganèse de 4,3 Mt/an en 2018 à 7 Mt en 2023, et d’ancrer durablement Comilog dans une position de leader mondial sur le marché du minerai de manganèse. «Cette augmentation aura pour effet de baisser le cash cost d’environ 20% et de faire passer notre part de marché de 10% actuellement à 15%1. Aux termes des études de faisabilité technico-économiques, l’investissement au Gabon s’élèverait à 640 M€2 sur 5 ans, avec une montée en puissance plus rapide de la production», a indiqué la direction générale d’Eramet.

Le nouveau challenge du projet, à l’issue de sa validation en internet, réside dans l’obtention des décisions finales d’investissement qui, selon le groupe, pourront être prises une fois les financements obtenus, au plus tôt au quatrième trimestre 2019, sous réserve de la levée des financements. «Cet investissement s’élèverait à 640 millions d’euros sur cinq ans, avec une montée en puissance plus rapide de la production», assure le groupe.

«Au Gabon et en Argentine, nos deux projets sont conduits selon une méthodologie rigoureuse où chaque phase est menée avec soin par les équipes internes et leurs partenaires. Je tiens à les féliciter pour la qualité des études et les relations fructueuses nouées avec les communautés hôtes et les pouvoirs publics des régions concernées. Répondant à la double ambition stratégique du Groupe, augmentation de la génération de trésorerie et diversification de notre portefeuille d’activités, il est également essentiel que ces projets concrétisent notre ambition d’entreprise responsable et contributive», a déclaré le président-directeur général d’Eramet, Christel Bories.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW