En prélude au lancement prochain du concours de plan d’affaires baptisé “eStartup Challenge”, le ministère de la Communication, par l’entremise du projet eGabon, a initié récemment une campagne de sensibilisation auprès des Port-Gentillais porteurs de projet, pour les inviter à prendre part à cette compétition qui sera organisée dans 7 villes du pays.

Des porteurs de projet et potentiels candidats au concours “eStartup Challenge” sensibilisés à Port-Gentil. © Gabonreview

 

Organisée par le ministère de la Communication, la première édition du “eStartup Challenge” aura lieu en 2020. En prélude au lancement de ce concours, une équipe du projet eGabon séjourne du 26 au 31 décembre dans la ville de Port-Gentil. Sa mission : promouvoir la compétition auprès des acteurs économiques, politiques et sociaux impliqués dans le secteur des TIC et identifier les projets numériques à forte valeur ajoutée susceptibles de prendre part à cette compétition nationale.

Dans la capitale économique, il s’est notamment agi pour les membres de la délégation du projet eGabon d’informer les porteurs de projets et potentiels candidats des conditions d’éligibilité et des critères de sélection relatifs au concours. Le grand public a également été informé des différents prix à gagner et des mesures d’accompagnement des lauréats au terme de ladite compétition.

«Le “eStartup Challenge” est une compétition qui vise à favoriser l’émergence d’un écosystème d’innovation numérique, en dynamisant les entreprises locales et en accompagnant les jeunes porteurs de projet dans ce domaine», explique le projet eGabon dans un communiqué, ce lundi 30 décembre. La structure publique dont la mission est, entre autres, de «développer un écosystème numérique national pour bâtir une économie émergente au service des citoyens», précise également que sa campagne de promotion touchera six autres villes du pays choisies pour accueillir le concours, à savoir : Moanda, Franceville, Oyem, Mouila, Lambaréné et Libreville.

Dans ces villes ayant «été sélectionnées au regard de leur attractivité économique et des potentialités qu’elles présentent pour le développement d’un écosystème numérique local», les promoteurs du “eStartup Challenge” envisagent également d’animer des formations en gestion et création des entreprises, sur la base des méthodes “CREE” (Créer votre entreprise) et “GERME” (Gérez mieux votre entreprise), en gestion de projets numériques et en codage et prototypage. «Le secteur de la santé étant identifié comme prioritaire, une présentation du schéma directeur du système d’information sanitaire et les besoins en eSanté et mSanté sera faite», informent les organisateurs de la compétition.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW