Nommé au poste de gouverneur de la province de l’Estuaire, le 13 juin dernier, Lappel Guillaume Andjangoye a été installé ce 1er juillet par le ministre de l’Intérieur, de la justice, Garde des Sceaux.

Lappel Guillaume Andjangoye installé par Edgard Anicet Mboumbou Miyakou. © D.R.

 

Photo de famille à l’issue de l’installation. © D.R.

Le nouveau gouverneur de la province de l’Estuaire a pris ses fonctions le 1er juillet à Libreville. Nommé à ce poste lors du Conseil des ministres du 13 juin, Lappel Guillaume Andjangoye a été installé par Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, ministre de l’Intérieur, de la Justice, Garde des Sceaux. «Au nom du président de la République, chef de l’État et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je vous installe dans votre fauteuil de gouverneur de la province de l’Estuaire», a déclaré Edgard Anicet Mboumbou Miyakou.

Lappel Guillaume Andjangoye remplace Rigobert Ikamboyat Ndeka qui après 10 mois à la tête de la Société équatoriale des mines (Sem), avait été nommé gouverneur de la province de l’Estuaire. Après 10 de service, il est entré au gouvernement le 10 juin.

Rigobert Ikamboyat Ndeka a passé le témoin à son successeur qui a assuré bien mesurer l’étendue de la tâche qui lui est confiée. «Une tâche à la fois lourde et exaltante. Tâche lourde du fait des attentes que les plus hautes autorités de la République fondent légitimement sur ma personne tant il s’agit de la province de l’Estuaire, vitrine du Gabon», a déclaré le nouveau gouverneur. «Aussi, je voudrais vous rassurer que je ne ménagerais aucun effort pour être à la hauteur des attentes de la hiérarchie et des usagers de l’administration publique», a-t-il poursuivi.

Le nouveau gouverneur a pris cet engagement devant les préfets de Ntoum, Cocobeach, Kango et du sous-préfet de Zomoé. L’une de ses priorités est de réactiver le Fonds d’initiative départemental (Fid) qui, lancé il y a un peu plus d’un an, semble avoir du plomb dans l’aile.

 
 

2 Commentaires

  1. Irène dit :

    Gouverneur de la fraude, du tripatouillage, de la corruption, des assassinats, etc… de la province de l’Estuaire. Pitié !

    • Pierre dit :

      Irène
      Tout ceci au profit de quoi? Nommé le 13 juin il est déjà taxé de tout et surtout à deux jours seulement de sa passation de services??? Quelle honte pour l’intelligence ??? Non, vous n’allez pas diffamer une haute autorité par des prétentions soyez objective Madame.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW