La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a lancé, le 24 juin 2015, un nouveau service d’envoi de facture destiné uniquement à ceux de ses abonnés ayant des compteurs classiques «électricité» et des «compteurs eau».

Consultation par e-mail d’un facteur par un client SEEG le 24 juin 2015. © Gabonreview

Consultation par e-mail d’un facteur par un client SEEG le 24 juin 2015. © Gabonreview

 

La satisfaction de sa clientèle par l’intégration, dans ses prestations, de nouvelles technologies de l’information, est désormais avérée à la SEEG. Avec la mise en place de cette application, la société entend faciliter la vie à sa clientèle, à travers la limitation des déplacements en agences et à la poste pour récupérer les factures, le suivi mensuel des consommations détaillées des factures, la planification et le règlement en temps et en heure des factures chaque mois.

Démonstration de mise à jour d’un compte client par Alexis Bie  Etoughe. © Gabonreview

Démonstration de mise à jour d’un compte client par Alexis Bie Etoughe. © Gabonreview

Pour prétendre aux avantages liés à cette solution, le client SEEG devra, selon le directeur projet Singa, solliciter auprès d’un agent commercial, une mise à jour de son compte et souscrire à l’envoi facture par e-mail et/ou  SMS. «À chaque nouvelle facture, nous vous avertissons par e-mail : le montant et la date de prélèvement sont clairement indiqués. Depuis votre terminal, vous pouvez y accéder à tout moment en toute sécurité afin de télécharger (ou d’imprimer) votre facture, ou bien un justificatif de contrat. La facture électronique a la même valeur qu’une facture papier», a assuré le chef de département support client, Joël Boutier.

Ce service additionnel qui fait suite aux offres SMS gratuit, au MobilEdan, à l’extension soutenue du réseau de revendeurs agrées Edan et à l’opérationnalisation du centre d’appels, s’inscrit dans l’engagement quotidien de la SEEG à améliorer continuellement son service à la clientèle.

 

 
 

12 Commentaire

  1. Guy Faustin OKOLOGHO dit :

    Je suis content de vos efforts, mais il faut donner la possibilité aux clients de s’inscrire de là où ils sont au lieu de passer à votre agence.
    Cordialement, votre client

  2. Michaxe dit :

    Une bonne initiative elle permettra au gabonais de plus trop ce déplacer et faire des queue interminable

  3. Grace Nguema dit :

    Très bonne initiative, plus besoin de déplacement chaque mois.

  4. Mougoubou dit :

    Gabontélécom a du chemin à faire!!!!

  5. Blaise nicolas dit :

    Tres bonne initiative qui est à saluer .

  6. Initiative tres louable pour la recuperation de nos factures,mais le reglement en temps et en heure de celles-ci pose probleme a cause des interminables queues dans vos agences en nombre tres reduits. Souhait d,une Seeg reelle de proximité.

  7. Blaise nicolas dit :

    Tres bonne initiative.

  8. toutoung dit :

    envoyez deja de l eau pardon

  9. Blaise nicolas dit :

    Une chose à saluer car on aura plus besoin à se déplacer.

  10. Michel ABESSOLO NGUEMA dit :

    initiative quasi louable, mais il reste le paiement des factures qui pose un problème face aux longues files d’attente faute de caissières disponibles.

  11. peykomi dit :

    Une initiative qui ne meme nulle part car elle ne resoud aucun probleme, c’est de la distraction c’est tout. Les compteurs [ eau et electricite] ne sont jamais verifies [calibres] pour certifier leur bon fonctionnement, les coupures [ eau et electicite] qui n’en finissent jamais, les particuliers qui doivent payer pour les poteaux, les cables, les compteurs etc…de leurs poches…les files d’attente interminables…un SMS pour la facture??? c’est une blague ou quoi? parce que si j’ai bien lu il s’agit tout simplement de la facture??? on m’aurait dit une solution de payement electronique…C’est quoi toutes ces blagues? on parle fibre optique, 4G, blablabla..et tout ce qu’on peut nous offrir c’est un SMS???

  12. ferguson dit :

    Bonjour je ne sais pas si cette plate-forme communicative est regulièrement consultée par les plus hautes autorités de votre structure, mais je tiens néanmoins à laisser ici mon message. c'est avec beaucoup de fustration et d'amertume que je viens ici pour exprimer tout le mépris que j'ai pour vous. j'habite à owendo au quartier communément appelé "ça m'étonne". Et ici vous vous êtes érigés en véritable bourreau pour les populations qui y vivent. Ici on rencontre tout gnre de problèmes : absence d'eau, absence d'électricité, baisse de tension(pour ceux qui ont l'honneur d'avoir un peu d'électricité). C'est ironique étant donné que nous sommes situer juste derrière le " Centre des Métiers Jean Violas", le site même où l'on forme les agents de la SEEG. déplorable la disparité qui existe entre votre site où tout fonctionne à merveille et chez nous où c'est le chao total. Etant voisin au CDM nous sommes votre 1ère clientèle(A mon avis), mais vous êtes incapable de répondre favorablement à nos besoins de vie quotidien. C'est une honte pour votre société, comment faites-vous pour dormir paisiblement dans votre site lorsque de là-bas vous apercevez tout le desaroi des populations que vous avez laissé depuis près de 10ans dans l'obscurité totale? Quel coût marketing lorsque vous êtes dans l'incapacité d'offrir des services de qualité à vos proches clients? vers quoi allez-vous? avez-vous des objectifs?. Misérable sont vos agents qui regulièrement viennent nous escroquer de l'argent pour des cas de fraudes que vous même, vous nous poussez à faire. Sans jamais reporter nos plaintes à qui sied au sein de la société. A monsieur le Directeur Général s'il advenait que vous ayez vent de cette publication, j'espère qu'elle suscitera en vous un appel à la responsabilité, si vraiment "l'eau, l'énergie pour la vie" est votre slogan, sachez que ce sont des vies de nombreuses familles que vous détruisez chaque jours. Des familles quittent leur domicile à cause des problèmes que vous n'arrivez pas à régler et que seul vous a la solution . J'ai pas pris le soin de masquer mon identité parce que j'assume entièrement ces dires, Ce n'est peut être pas le canal le plus réglémentaire pour le faire,mais c'est le seul que j'ai à ma disposition. Et sachez que c'est l'expression d'un jeune affligé et exaspéré.

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW