Poursuivi pour exercice illégal de la gynécologie, ce vétérinaire belge Michel de 58 ans est jugé depuis le 14 juin courant à Libreville.

© hopitalveterinaire.com

© hopitalveterinaire.com

 

Emprisonné depuis le 26 juin dernier, Michel Gossiaux est jugé depuis le 14 juin courant à Libreville. Le ressortissant belge de 58 ans est accusé d’avoir exercé la gynécologie alors qu’il est en réalité vétérinaire. Une situation qui inquiète son fils. «C’est, en effet, le motif retenu par les autorités gabonaises : le fait que mon père exerce la médecine humaine avec un diplôme de vétérinaire. Pourtant, j’aimerais que tout le monde sache que mon père n’a rien fait de mal. Au contraire il a soigné des milliers d’Africains», a expliqué Renan Gossiaux, avant de poursuivre : «En Belgique, après avoir eu une formation de vétérinaire avec sept ans d’étude, beaucoup de chirurgie et d’autres spécialisations, il a exercé dans plusieurs hôpitaux en imagerie médicale humaine et a toujours été reconnu comme excellent dans son travail… Il a aussi donné des cours de biologie humaine dans des écoles».

Six ans après avoir quitté Braine-l’Alleud pour s’installer au Gabon, Michel Gossiaux a donc été recruté par des cliniques comme technologue en imagerie médicale, dans un premier temps. Ensuite, a souligné Renan Gossiaux, «la médecine l’a recruté afin d’exercer comme gynécologue, car effectivement il en manque énormément au Gabon. Il n’a rencontré aucun problème dans l’exercice de cette fonction et ses patientes ont toujours été bien soignées et rétablies». Tout se passait donc très bien jusqu’au jour où une patiente décèda après une opération assurée par un autre médecin. L’enquête ouverte à cette occasion révéla que Michel Gossiaux exerçait illégalement la profession de gynécologue. «Même si c’est bien le cas, il n’a commis aucune erreur médicale. Bien au contraire. Mais visiblement, il y a plusieurs autres personnes qui sont dans le même cas que mon père, et les autorités gabonaises prennent les choses très au sérieux», a lâché Renan Gossiaux, qui évoque une mobilisation générale de la famille, aidée en cela par les autorités belges. «Le gouvernement nous aide au maximum. Une avocate a été trouvée par le consulat et les Affaires étrangères. C’est déjà une nouvelle positive face à notre vive inquiétude. Que risque-t-il ? Personne ne le sait. Le danger est qu’il soit pris comme exemple. Il risque d’être condamné pour plusieurs années alors qu’il a sauvé tant de gens», a-t-il conclu.

Cette affaire n’est pas sans rappeler celle du docteur Dr Max Fylla, également gynécologue obstétricien, incarcéré depuis plus de deux mois. Ce dernier est tombé sous le coup d’une plainte déposée par la famille d’une patiente décédée. S’il avait réussi à sauver la vie des deux enfants de cette dernière, la mère, elle, a malheureusement succombé pendant l’intervention. Aux dernières nouvelles, le médecin serait toujours en détention.

 

 
 

9 Commentaires

  1. Jean Patou dit :

    Un Vétérinaire qui soigne des êtres humains, il n’ y a que sous nos latitudes où l’on voit de telles aberrations. Lorsque l’on sait que les médecins formés en Afrique sont recrutés dans les hôpitaux européens comme infirmiers, des bouchers et autres charcutiers blancs viennent s’improviser soignants dans nos pays. Son recruteur doit également être poursuivi!

    • persquen dit :

      @jean patou, n’exagérons pas, dans les pays d’Afrique ont ne recrute pas en médecine des boucher ou des charcutier blanc et le chef du service de cardiologie a Saumur en France est camerounais le docteur Afane Enock et originaire d’Ebolowa entre autre et bien encore sont originaire soit de centre Afrique ou de Ouestaf.
      le problème n’est pas là, un véto peut avec sa formation peut pratiquer sans aucun problème, partout dans le monde, mais l’étique veut que cela de se face pas. il ne l’aurais pas fait en Europe, car il savait très bien se qu’il risquait, donc il la fait en toute âme et concience en sachant pertinament les risques qu’il encourait.Le fait de guérir des gens de doit pas nous accorder le droit d’être au dessus des lois, quels pays soit ont actuellement. et pour finir Mr Gossiaux, je pratique régulièrement le Gabon, j’y ai la joie dit avoir fait ma vie en trouvant dans se pays mon âme sœur, avec des comportements comme le votre vous ramenez l’image du blanc a un vulgaire sale con prétentieux et arrogant qui croit être encore en terre coloniale, vous être trop vieux dans un monde trop jeune chère monsieur, vous allez l’apprendre à vos dépends devant le tribunal de Libreville.

  2. l'ombre qui marche dit :

    Décidément ! renan gossiaux se moque de nous un vétérinaire soigne des animaux point final ce qui ne se fait pas en europe ou en belgique ne doit pas se faire au gabon, en afrique que les gossiaux ne fassent pas qu’on se souvienne comment les belges ont dépécé à la scie PATRICE EMERY LUMUMBA connaissant les relations douloureuses entre les belges et les congolais de rdc il a jeté son dévolu satanique sur le gabon alors que la justice s’applique et son recruteur doit être puni c’en est assez de cette histoire de manque de gynéco donc les facultés de Libreville n’en forment pas? c’est toujours cet éternel complexe d’infériorité devant l’homme blanc qui nous colle comme une sangsue à la peau qui nous pousse à croire que tout blanc connait alors qu’étant des humains comme nous il y a aussi parmi les blancs de vrais cancres! UNE FOIS ENCORE QUE LA JUSTICE S’APPLIQUE AVEC RIGUEUR

  3. Obalango les tocards dit :

    Blanc ou pas, Si il est dit qu il faut un diploma et une formation en gynecologue pour exercer cette specialite, Ben tu vais pas avec un diploma de plombier

    • veronique dit :

      C’est pourqoui il faut connaitre les lois de la nature.C’est un acte odieuse.Quil faut vraiment décourager.
      C’une honte pour la société Belge. Et voici mon témoignage je me nomme Véronique mère de 2 enfants. Je vivais à Laval avec mon mari, quand en 2013 il décida d’aller en voyage d’affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d’une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l’appelais. En fevrier 2014, il décrocha une fois et m’interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l’amener à la raison sont soldée par l’insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 12 fevrier 2014, alors que je parcourais les annonce d’un site d’ésotérisme, je tombais sur l’annonce d’un marabout que j’essayai toute désespérée et avec peu de foi. Le grand maître me promettait un retour au ménage en au plus deux semaines. Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l’informais du résultat et il poursuivait ses services . Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 5 jours après pour m’annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j’étais de le voire à l’aéroport à l’heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l’ordre. c’est après l’arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j’ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m’a montré le contraire.
      Pour vous qui êtes dans le besoin voila son e-mail:papakpekesso@gmail.com

  4. Sabrina dit :

    Pour exercer il faut des diplômes

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW