Il a fallu huit mois seulement au technicien espagnol pour se rendre compte des obstacles dressés sur son chemin, et pour finalement renoncer à l’œuvre de développement du football gabonais. Il s’est donc retiré pour d’autres cieux.

Albert Puig Ortoneda. © D.R.

Albert Puig Ortoneda. © D.R.

 

Arrivé sur la pointe des pieds, l’Espagnol Albert Puig Ortoneda, le nouveau Directeur technique national (DTN) de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), a juste fait huit (8) mois au Gabon pour se rendre compte des réalités locales qui ont fini par l’empêcher d’accomplir sa mission. La conséquence, est qu’il a préféré plier ses bagages et rentrer chez lui, au grand désarroi des amateurs et observateurs du football gabonais.

Albert Puig Ortoneda (à gauche) et Constant Tamboucha, lors d’un match des U17 le 14 sept 2014. © Gabonreview

Albert Puig Ortoneda (à gauche) et Constant Tamboucha, lors d’un match des U17 le 14 sept 2014. © Gabonreview

Selon les informations glanées par le magazine Droit au but diffusé sur la radio Génération Nouvelle, le samedi 23 mai dernier, un malentendu entre la Fegafoot et l’expert de football espagnol, aurait été à l’origine du retrait du désormais ex-DTN, arrivé à Libreville le 10 septembre 2014.

Arrivé au Gabon, depuis huit mois, par le truchement du réseau des consultants Espagnols qui pilotent le championnat national de football professionnel, Albert Puig Ortoneda vivait dans un l’hôtel, car la Fegafoot ne lui aurait pas octroyé un logement de service approprié. Peut-être que, s’interroge-t-on, la Fegafoot souhaitait-elle avoir un DTN dont le fonctionnement serait piloté d’avance.

A ce jour, c’est son adjoint, l’ancien international Constant Tamboucha qui entend assurer l’intérim en attendant de voir clair. Mais d’aucuns mettent déjà en doute la capacité de l’ancien coach du CF Mounana à avoir les coudées franches pour peaufiner un véritable chronogramme, tout en relevant les défis et habituels anicroches qui jonchent la voie de la direction technique nationale du football.

 

 
 

2 Commentaires

  1. Blaise nicolas dit :

    Je pense qu’il fallait s’y attendre car il n’était pas vraiment en accord avec ces dirigeants.

  2. moupepe dit :

    cet ancient international, a un diplome d antraineur allemand, a ete selectioneur de l equipe nationale B, coach a mounana , telestar fc 105….donnons au gabonais capables, les moyens de reussir sans vouloir les combattre.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW