Candidate finaliste du concours Gala Femmes noires inspirantes, édition 2019, Elza-Ritchuelle Boukandou, a été la lauréate du prix Inspiration 2019 dans la catégorie Personnalité.

Elza-Ritchuelle Boukandou, lauréate au concours Gala Femmes noires inspirantes. © D.R.

 

Elza Ritchuelle Boukandou (à droite), posant avec son trophée et son attestation. © D.R.

Au-dessus de la mêlée, la Gabonaise Elza Ritchuelle Boukandou a su tirer son épingle du jeu lors du concours Gala Femmes noires inspirantes, édition 2019. Pour la première édition de ce concours international, il y avait  27 dossiers, dont 14 répondant aux critères exigés par l’organisateur Africa Mondo, une organisation qui promeut l’entrepreneuriat des femmes, particulièrement des Afro-Caribéennes.

Ces candidates finalistes aussi bien béninoises, guadeloupéennes, martiniquaises, algériennes, gabonaises, sénégalaises, mauriciennes, togolaises, américaines que camerounaises ont concouru dans les catégories “Personnalité” et “initiative”. Au milieu de huit autres candidates, dans la catégorie personnalité, Elza-Ritchuelle Boukandou a su tirer son épingle du jeu en étant à la fin du concours, lauréate du prix Inspiration 2019.

N’ayant pu être physiquement présente lors de la soirée de gala organisée à cet effet, le samedi 18 mai, dans la ville de Québec au Canada, elle s’est rendue au Benin où le 23 mai, au local de l’ONG Africa Mondo Bénin, elle a participé à la cérémonie de remise de trophées et attestations, en présence de Syntiche Ouedraogo, membre du jury. Si Elza-Ritchuelle Boukandou est une fierté pour ceux qui croient en elle, ce prix, a-t-elle laissé entendre, l’aide à le réaliser «que trop bien».

«Une nécessité intérieure m’a poussé à m’engager», a-t-elle confié à Gabonreview. «Alors que je n’étais qu’une enfant, j’étais déjà animée de la conviction selon laquelle l’engagement politique est un devoir et que la dignité citoyenne ne se négocie pas, surtout quand je pense que des générations avant la nôtre ont payé le prix fort afin qu’elle la leur soit reconnue», a-t-elle ajouté.

 
 

2 Commentaires

  1. Jessica Ndong dit :

    elle le merite que trop bien

  2. Cédric dit :

    Félicitations à toi Grande Soeur. Je suis convaincu qu’une nouvelle génération de dirigeants s’est levée au Gabon. Que la corruption ne soit jamais ton partage !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW