À Libreville c’est devenu une tradition depuis 3 ans. AFJ Production propose le festival Les Étoiles du Gabon pour passer le réveillon. La brochette de cette année a été présentée, mardi 31 décembre, au cours d’une conférence de presse. Les artistes Tayc et Robinio sont les invités d’honneur.

Corine entourée de Robinio (à gauche) et Tayc (à droite) lors de la conférence de presse. © Gabonreview

 

Vue des “Etoiles” lors de la conférence de presse © Gabonreview

Perçu comme le premier festival musical gabonais permettant de «clôturer l’année en beauté», les Étoiles du Gabon s’invitent à Libreville ce 31 décembre 2019. Organisée par AFJ Production, cette 3e édition met à l’honneur «les communicateurs». «AFJ production, aujourd’hui est à sa 3e édition sur les Étoiles du Gabon. On a eu l’habitude sur la 1e et la 2e édition de mettre en avant les artistes gabonais, de mettre l’accent sur des personnalités. Cette année, nous avons changé. Nous avons estimé que nous avons aussi des étoiles dans le monde de la communication. Donc nous les avons mis à l’honneur», a expliqué Corine qui assure l’organisation de l’événement.

Au nombre des communicateurs honorés au titre des étoiles cette année, Didier Dafreshman d’Urban Fm, Warris d’AFJ, Corine, Erickson le Guide d’AFJ, Eunice de Gabon 1ère, Prisca de Télé Africa, mais surtout, Régis Massimba «host de la soirée du 31». À en croire Corine, ces étoiles ont été choisies par rapport à la durée dans le milieu de la communication, mais surtout, la notoriété acquise au fil du temps. «Ce sont des professionnels qui connaissent leur métier et qui ont fait leurs preuves», a-t-elle déclaré.

Le Festival se déroulera sur 4 sites dont le principal est la résidence hôtelière Le Nomad où il y aura une soirée prestige avec, en exclusivité, pour la première fois au Gabon, deux artistes qui font l’actualité sur le plan africain et au-delà. Notamment, Tayc qui évolue en France et dont le titre “C’est lui” est très apprécié au Gabon, et Robinio du Congo connu avec le titre “Misu na misu”. «Au Congo, on me disait que la chanson “Misu na nisu” cartonne ici au Gabon. Quand j’ai eu cette invitation, j’ai su que c’était vrai et je suis là aujourd’hui. Je suis donc là grâce à cette chanson qui cartonne un peu partout et j’en suis très heureux d’être», a exprimé Robinio.  «C’est la 1e fois au Gabon, mais c’est toujours un plaisir de venir en Afrique», a pour sa part exprimé Tayc. «Il y a un public à satisfaire ici et j’ai reçu une vague d’énergie incroyable autour du Gabon, donc on est très content d’être et les choses vont se passer comme il faut», a-t-il ajouté. Au programme de cette soirée prestige, Tapis rouge, émission télévisée, récompenses, prestations live et décompte de la nouvelle année.

Sur les trois autres sites retenus Nzeng Ayong, Pk12 et Sni Owendo, il y aura des concerts populaires gratuits. Toute une programmation que les téléspectateurs pourront apprécier sur trois chaînes de télévision : Gabon 1e, Label Tv, Télé Africa. «Nous sommes à la 3e édition des Étoiles du Gabon, mais ce que nous souhaitons c’est qu’on soit une référence en Afrique, que les artistes se bousculent pour être invités aux Étoiles du Gabon», a exprimé Régis Massimba. «Ce sera pour moi un plaisir incommensurable. Après 28 ans de carrière, ça me fait plaisir de voir ces jeunes qui arrivent et surtout, d’être là parce qu’il y a des personnes qui ont commencé avec moi, mais qui ne sont plus là», a-t-il argumenté. Les artistes sont certains d’une chose : “tout le monde trouvera son compte”.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW