Conformément à sa ligne directrice, le Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV), le parti de Tony Ondo Mba, a tenu à apporter son soutien, dimanche 2 juin, aux mères et jeunes filles mères en situation de précarité dans le cadre de la célébration en différé de la fête des Mères dans le 1er arrondissement de Libreville.

La Cellule féminine de RV en action, le 2 juin 2019, à Bel-Air (Libreville), avec Daisy Lekounda Mpouoh au premier plan. © Gabonreview

 

La Cellule féminine de RV sur le terrain. © Gabonreview

L’initiative arrive une semaine après la date officielle du 26 mai. Peu importe. Pour RV, il fallait honorer les mères et témoigner de son soutien aux veuves ainsi qu’aux jeunes filles mères du quartier dit Bel-Air dans le 1er arrondissement de Libreville. «Il s’agissait de montrer à ces femmes et à ces filles pour la plupart en situation de précarité qu’au-delà de leurs différentes familles biologiques, elles ont également une famille politique proche d’elles et qui se tient à leurs côtés, y compris en cas de nécessité», justifie Daisy Lekounda Mpouoh. Pour la porte-parole du parti, cette action qui en appellera d’autres du même genre s’inscrit dans la vision et les valeurs défendues par le parti et particulièrement par son président Tony Ondo Mba.

«Le président du RV, M. Norbert Emmanuel Tony Ondo Mba, accorde une place particulière à l’égalité des genres, mais davantage au soutien des plus fragiles. Aussi, conformément aux instructions du président de la République, a-t-il enjoint la Cellule féminine du parti à faire le porte-à-porte que nous avons lancé plusieurs jours plus tôt pour connaître l’aboutissement de ce dimanche 2 juin, avec la remise de quelques denrées alimentaires et des produits de première nécessité pour des dizaines de femmes, de veuves et de jeunes filles mères.», poursuit Daisy Lekounda Mpouoh.

Le choix du quartier ayant accueilli cette première initiative du genre n’est pas fortuit.Beaucoup d’habitants y ont vu une nouvelle manœuvre politique. Pourtant, la porte-parole du parti l’assure, la raison politique n’est que secondaire, voire lointaine dans l’action menée par la Cellule féminine. «Nous ne sommes pas allées devant ces mères munies de fiches d’adhésion, mais plutôt avec l’intention de les informer de ce que notre formation politique a désormais son siège dans le quartier et qu’elles peuvent nous rendre visite quand elles le souhaitent. Notre action répond aussi à la volonté de M. Tony Ondo Mba de faire du RV un parti proche et à l’écoute des populations», se défend-elle.

Proche de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE), le Rassemblement pour la restauration des valeurs compte plusieurs élus, dont 7 députés. Le parti dit concentrer son action en faveur du soutien et de la valorisation du potentiel des jeunes et des femmes. «Les hommes ne sont pas oubliés», rassure Daisy Lekounda Mpouoh.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW