Libreville accueille du 11 au 17 novembre prochain la 3e édition de la Foire algérienne. Récemment, le diplomate algérien Mohamed-Antar Daoud et le ministre gabonais du Commerce ont discuté du sujet, qui entre dans le cadre du renforcement de la coopération économique entre leurs deux pays.

Moment de la 2e édition de la foire algérienne à Libreville. © Safex-SPA

 

Organisée par la Société algérienne des foires et exportations (Safex-SPA), la 3e édition de l’Exposition spécifique des produits algériens aura lieu à Libreville du 11 au 17 novembre prochain, a annoncé récemment Mohamed-Antar Daoud, à la faveur d’une audience au cabinet de Jean Marie Ogandaga, le ministre des Petites et moyennes entreprises. L’ambassadeur d’Algérie au Gabon est allé solliciter un nouvel accompagnement du gouvernement gabonais à cette activité inscrite dans le programme officiel de participation de son pays aux manifestations économiques à l’étranger.

Censée accueillir plus de 70 entreprises algériennes de différents secteurs d’activités, cette foire d’exposition entre dans le cadre du renforcement des relations économiques et commerciales entre le Gabon et l’Algérie. Celle-ci vise aussi à faire de Libreville un hub commercial dans la sous-région.

«Ce que nous visons, a expliqué Mohamed-Antar Daoud à la télévision Gabon 1ère, c’est que le Gabon devienne une plateforme dans l’Afrique centrale, de façon à ce que l’Algérie puisse exporter ses produits vers le Congo, le Cameroun, l’Angola, la Guinée équatoriale. Mais notre objectif n’est pas uniquement d’exporter les produits algériens via le Gabon, mais de permettre également que les investisseurs algériens s’implantent au Gabon.»

Comme pour l’année précédente, la foire d’exposition algérienne devrait se tenir au Jardin botanique, qui offre environ 1 500 m2 de superficie aux futurs exposants. Divers secteurs d’activités seront représentés, allant de l’agroalimentaire à l’industrie, en passant par le textile, la cosmétique, l’électronique et l’électroménager. Des signatures de partenariats avec des entreprises gabonaises sont attendues.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW