Ayant effectué, mardi, une tournée dite de «santé» à Libreville, Akanda et Owendo, le Premier ministre a reconnu des difficultés dans le fonctionnement des hôpitaux publics qu’il entend porter à la connaissance du président de la République, en vue de l’amélioration des conditions de travail et d’accueil des personnels.

Julien Nkoghe Bekale à l’Institut de cancérologie, le 2 juillet, à Akanda. © ComGouv

 

Le Premier ministre, au CHUL et à La Maison d’Alice. © ComGouv

Les ayant visités, le 2 juillet, Julien Nkoghe Bekale l’assure, «les Centres hospitaliers universitaires de Libreville, Mère-Enfant, d’Owendo et l’Institut de cancérologie sont des hôpitaux de référence au vu de leurs plateaux techniques». Pour le Premier ministre «ça veut donc dire que notre médecine est à la pointe». Pourtant, les personnels de ces structures sont souvent confrontés à des conditions de travail et d’accueil qu’ils ont déjà eu à dénoncer plus d’une fois, y compris en initiant des grèves. «Il y a bien sûr quelques difficultés», a donc reconnu le chef du gouvernement au terme de sa «tournée santé», rapporte la Communication gouvernementale.

«Nous avons enregistré cela et nous ferons un rapport au chef de l’État, son Excellence Ali Bongo Ondimba. Le gouvernement, sous les hautes instructions du président de la République, prendra les dispositions qui s’imposent pour garantir un fonctionnement optimal de ces structures de santé», a-t-il promis.

Seule structure de soins privée à avoir reçu la visite de Julien Nkoghe Bekale, La Maison d’Alice a «impressionné» le Premier ministre qui l’a présentée comme une de celles «qui [complètent] si heureusement l’action publique en matière de lutte contre le cancer». Le chef du gouvernement n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, pour son action en faveur des malades les plus démunis. «Notre visite est le témoignage que le gouvernement se tient à ses côtés. Nous lui adressons nos vives et sincères félicitations», a-t-il déclaré.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW